CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
4890
Actifs
2860
Guéris
1865
Décès
165
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 25 mai 2020
Politique

Cameroun : Le RDPC et le MCNC au tribunal

Le tribunal administratif de Bafoussam a rendu le verdict des affaires liées aux contentieux post-électoraux du 31 mars 2019.

Deux de ces affaires ont été jugées purement et simplement irrecevables. Une autre a vu son délibéré ajourné à une date ultérieure. Celle relative à la commune de Banka s’est terminée sur une bonne note.

C’étaient au total trois affaires qui étaient à l’ordre du jour au tribunal administratif de Bafoussam. Elles avaient trait aux recours en annulation des opérations électorales des exécutifs municipaux. Elles ont été introduites par les militants des deux partis politiques protagonistes, le RDPC et le MCNC. La première affaire concernant la commune de Banka et de Magba au sujet des Maires a été jugée irrecevable. La seconde affaire portant sur l’annulation du vote des adjoints au Maire de Banka dans le département du Haut-Nkam a été jugé recevable dans le fond et dans la forme.

Lire aussi
Cameroun: Les maires Rdpc renouent avec la rébellion et l'indiscipline

Après avoir écouté les partis en présence, le tribunal a ordonné la reprise des opérations électorales dans la désignation des adjoints au Maire. Joseph Lesseu, le maire de Banka a affirmé à la fin de l’audience que : « c’est un verdict qui est rendu en premier ressort. Il dépendra maintenant des adjoints de voir s’ils souhaitent interjeter un appel au niveau de la chambre administrative ».

Le dernier recours introduit par Roger Ngoula qui demande l’annulation de la session de plein droit relative à l’élection du Maire de la commune de Mbouda a été renvoyé à ce jour, 03 avril 2020.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer