Société

Cameroun : Le ministre Momo Jean de Dieu condamné lourdement pour avoir insulté une femme

La justice française a rendu sa décision jeudi dernier contre Monsieur Momo.

Le verdict est particulièrement lourd: Jean de Dieu Momo, ministre délégué à la justice du Cameroun a été lourdement condamné.

Monsieur MOMO est déclaré coupable de:
1) injures publiques
2) injures publiques à raison de l’origine
Il est condamné à une amende de 1000 euros et à payer les sommes suivantes à Mme ZEIFMAN

  • 4000 euros au titre des dommages et intérêts
  • 2000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale ».

Mme Zeifman Félicité, avocate a paris avait porté plainte contre Jean de Dieu Momo qui, derrière un compte Facebook nommé  » Fo’o Dzaketonpoug  » avait proféré a son endroit des injures sexistes. Le ministre camerounais est coutumier du fait, lui qui derrière ce compte Facebook affiche un comportement particulièrement grossier, en tous cas indigne d’un responsable d’un tel rang.

Lire aussi
Momo Jean de Dieu crache du feu sur le chef Soukoudjou le traitant de maquisards...

Aucun propos n’est assez ordurier, aucune attaque n’est assez vile, pour ne pas sortir de cet homme dont on a de la peine à croire qu’il occupe d’aussi importantes fonctions.

C’est un fait inédit dans la république du Cameroun, ainsi frappée d’indignité, après cette véritable tâche. Me Félicite Zeifman, avocate à Paris, a avec opiniâtreté mené cette procédure qui ouvre la voie à plein de citoyens qui au quotidien, subis par des citoyens ordinaires, victimes de personnes qui de croient au dessus des lois, du fait de leur position.

Lire aussi
Relations ambiguës avec Médecins sans frontières au Cameroun

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page