Cameroun: Le maire de Ketté en guerre contre l'insalubrité - 237online.com
PolitiqueSociété

Cameroun: Le maire de Ketté en guerre contre l’insalubrité

Depuis quelques temps, Emmanuel Gbanga s’est engagé dans hygiène et salubrité dans sa commune.

C’est une vaste campagne de répression lancée par le magistrat municipal de la commune de Ketté, département de la Kadey à l’Est.

La sonnette à l’alarme est lancé, lors de la séance de travail tenue le 22 juillet dernier dans la salle des actes de l’hôtel de ville de Kette, Emmanuel GBANGA a tenu à remercier chacun de ses collaborateurs agents communaux pour la franche collaboration et l’implication durant la période des évènements malheureux qui ont frappé la mairie.

Notamment avec les disparitions brusques les 28 et 30 juin de l’agent communal DJIDA Elvis Étienne (Asler) et du conseiller municipal, chef du village NDAMBI NARKE Philémon. « Je dois le reconnaître, leurs disparations vont certainement avoir des effets sur la vie communale… Mais le travail devrait très rapidement reprendre dans tous les différents services » prescrit Emmanuel Gbanga, maire de la commune de Ketté.

Une minute de silence a été observée et une équipe a été mise sur pieds pour la vaste campagne d’hygiène, salubrité et assainissement pilotée par le premier magistrat qui sillonne la localité depuis le 23 juillet 2019 les rues, quartier et les agglomérations de ladite municipalité.

L’opération consistera d’abord à la sensibilisation, puis à la répression des indélicatesses. « Nous allons dans un premier temps sensibiliser les populations à la bonne pratique de l’hygiène et salubrité, et par la suite, avec le concours de l’autorité administrative, nous pourrons alors sévir tous ceux qui ne se conformeront à la présente campagne… », indique le maire, avant d’inviter ces populations à s’impliquer pour la réussite de l’opération : « tout le monde doit mettre la propreté devant leurs habitations et par ailleurs de mettre la main sur toutes les bêtes en divagation après la vaste campagne de sensibilisation lancée par l’autorité administrative président de la dite commission JULIEN BIYE adjoint au sous-préfet de kette ».

Faire de la commune de Ketté un arrondissement insalubre question de rejoindre l’opération ville et commune propre. Une campagne qui est en effet la ligne de mire d’Emmanuel Gbanga qui n’entend pas s’arrêter en si bon chemin surtout que le chef de l’État Paul Biya vient de signer une note portant prorogation du mandat des conseillers municipaux.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer