Cameroun : Le dénonciateur, accusé pour complicité de vol

Un detenu avec les menottes

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 25 au 26 mai 2020 au quartier Fouda à Yaoundé.

Un véhicule de marque Toyota a été dérobé à un couple par deux individus. Garée devant leur maison d’habitation, la voiture sera emportée à l’aide d’une fausse clé. Résidant dans un immeuble abandonné à proximité du lieu du vol, Alain Michel P. a été témoin des faits mais ne déclare pas le coup de vol à l’instant. Du haut de son immeuble, il va suivre toute la scène. C’était dans la nuit du 23 mai 2020, je revenais du carrefour Etoa Meki aux environs de 22 h. Le véhicule était garé au bas de l’immeuble où je logeais. Vers 3h, j’étais en train de fumer et j’aperçois deux gars du quartier qui se rapprochent du véhicule, raconte Alain. Il poursuit: C’est ainsi que je descends et j’interpelle l’un d’eux. J’ai essayé de les convaincre de ne pas emporter le véhicule. Malheureusement, ils vont user d’une fausse clé pour démarrer le véhicule. Ils m’ont même fait des menaces de mort. Au lendemain de la scène, l’individu va se rendre chez le couple voisin et leur proposer son aide contre une somme de 10.000 fcfa. Une somme qui sera multipliée par six par le propriétaire du véhicule.

Alain Michel se retrouve à la barre dans cette affaire à la suite d’une plainte contre inconnu déposée par les propriétaires du véhicule. Les enquêtes préliminaires ont mené au dénonciateur. Interrogé, il va guider les enquêteurs jusqu’au lieu où les voleurs auraient conduit le véhicule. La voiture ne sera pas retrouvée, les voleurs non plus. Alain Michel est depuis lors à la prison de Kondengui, accusé de complicité de vol.

Lors de son audition, le 6 mai dernier, il va plaider non coupable. A la suite des éléments reçus par le tribunal, l’attitude de l’accusé face à la commission de cet acte laisse à croire qu’il s’est rendu complice aux co-acteurs de ce vol. Au regard des éléments constitutifs de cette infraction, le tribunal souhaite que le présumé complice soit déclaré coupable pour les faits commis. La prochaine audience se tiendra le 2 juin. L’affaire sera délibérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *