Société

Cameroun : le covid-19 écourte le séjour de Mme Courtès

Selon des sources concordantes fiables, le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, en mission de travail, le 16 février dernier dans la région de l’Adamaoua, a regagné contre toute attente Yaoundé, le lendemain en parfait état de santé.

Contrairement aux rumeurs faisant état de sa contamination au nouveau Coronavirus, le Minhdu – le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, qui a interrompu sa mission de travail dans le septentrion, mercredi matin, 16 février 2021, pour des raisons de sécurité sanitaire des membres de sa délégation, se porte comme un charme, grâce au respect des mesures barrières prescrites par le gouvernement de la république.

Selon des sources dignes de foi, certains chauffeurs employés d’une agence de location automobile, chargés de conduire le Minhdu et sa délégation à Ngaoundéré, ont été testés positifs à la Covid-19, contaminant ainsi deux membres déclarés cas asymptomatiques. Aux risques de contamination, renseignent les mêmes sources, le ministre Célestine Ketcha Courtès a préféré écourter sa mission dans le septentrion. Son entourage familial et professionnel rassure, Célestine Ketcha Courtès se porte plutôt bien ainsi que ses collaborateurs. A titre de mesures conservatoires, le ministre de l’Habitat et du Développement urbain a instruit la désinfection totale des locaux du département ministériel dont il a la charge. En plus du confinement de prudence prescrit à tous les membres de la délégation ayant séjourné à Ngaoundéré, capitale régionale de l’Adamaoua. « Célestine Ketcha Courtès reprendra le service dans les prochains jours, après ce confinement prudentiel », indique un proche.

Lire aussi
Urgent : Un leader sécessionniste neutralisé par l'armée camerounaise

Bertrand TJANI

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page