Economie

Cameroun: La visite du ministre Gabriel Dodo Ndoke chez Cimencam

Le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique (MINMIDT), Gabriel Dodo Ndoke, a effectué une visite de travail, sur le site de Cimencam (Cimenteries du Cameroun) au quartier Bonabéri, dans la ville de Douala, ce jeudi 19 novembre 2020.

Gabriel Dodo Ndoke (ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique) est actuellement à Douala. La présence du membre du gouvernement dans la cité économique du Cameroun s’inscrit dans un cadre strictement professionnel. Il s’est par ailleurs rendu, en chair et en os dans l’après-midi de ce jeudi 19 novembre 2020, dans les locaux des Cimenteries du Cameroun, en abrégé CIMENCAM, ou le patron des lieux Benoit Galichet lui a fait le tour du propriétaire pour lui montrer les bonnes conditions dans lesquelles les employés de son entreprise travaillent.

La visite de travail de Gabriel Dodo Ndoke chez le leader du marché des cimenteries au Cameroun a pour objectif de «valider et vérifier que CIMENCAM est capable de fournir assez de ciments pour tous les projets de développement du Cameroun », a déclaré le directeur général de CIMENCAM, Benoit Galichet.

Lire aussi
Cameroun : Les dirigeants du lycée de Loum soupçonnés d’arnaque

Et selon lui, « Aujourd’hui, je pense qu’il est rassuré ».

Et d’ajouter : « On a expérience. Ce qui veut dire que nous avons été capables de développer une gamme de produits variés. Des gammes qui répondent aux besoins de tous les consommateurs ».

Benoit Galichet fait également savoir que CIMENCAM continue de travailler pour offrir une meilleure qualité de service : »On est content d’être redevenu leader et on veut continuer d’aller de l’avant. Ce n’est pas parce qu’on est leader qu’on doit s’asseoir et attendre. Être leader veut dire montrer l’exemple. On travaille sur beaucoup de sujets pour continuer à développer des solutions de construction pour le Cameroun du futur« , a-t-il confié.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page