CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Economie

Cameroun: La clientèle d’Eneo électrocuté par la surfacturation

Le crime économique de la facture par estimation est loin d’être supporté par la clientèle déjà assommé par la crise économique que cause le Covid-19.

Ce nouveau système de facturation pas estimation en expérimentation dans le grand Nord a gonflé les factures des la clientèle ces derniers mois.
Selon les sources proches de la direction commerciale de cette société de distribution d’énergie, les montants exorbitants qu’ont subis les clients sont les conséquences directes du nouveau système de facturation par estimation que l’entreprise veut implémenter dans tout le pays et le grand Nord en est le cobaye.

Sur toutes factures où le nouveau système est appliqué, vous trouverez un « E »collé à l’index dans les colonnes. On estime le client par exemple à 100kilowat, s’il consomme 105 kilowat en mai il est facturé à 100kwat et le surplus d’être reversé dans la facture de juin. Si en juin il a consommé 105kwat, on ajoute les 5kwat rétrospectif et le client est à 110kwat. D’où vient l’arme de crime.

Lire aussi
Marchés de Douala: Mafia autour de l’électricité

C’est que plus le nombre de kilowats monte, plus le prix du kilowat est aussi en hausse, d’où la plainte légitime des clients. ‘’Le montant de mes factures n’excédait jamais 15 000f, mais ce mois de mai je me suis retrouvé à plus de 36 000f’’ se plaint M. Haman dans le 3e arrondissement de Garoua. A Yelwaà Garoua M. Mohamadou constate qu’il doit payer le quatriple de sa facture qui venait à 25000f subitement il se retrouve entrain de payer 105 000Fcfa. Un système qui révolte la clientèle qui menace de capituler. Devant les bureaux d’Eneo au plateau, les frustrations sont perceptibles sur les visages des consommateurs venus payer leurs factures du mois de mai 2020.

Magouille

Des concertations par groupuscules se forment et les uns s’interrogent sur la hausse des factures. On n’hésite pas de poser des questions aux vigiles qui disent ne rien connaître de cette facturation. De gré ou de force les clients sont condamnés à payer pour éviter les désagréments de la suspension de lumière pour se retrouver entrain de payer avec pénalité. Aucun responsable d’Eneo pour éclairer la lanterne des clients. L’entreprise a opté pour le black out en communication sur le système, signe qu’il y a anguille sous roche. Ce qui amène les clients à croire ipso facto à la magouille et l’exploitation éhontée des consommateurs.

Lire aussi
Cameroun - ENEO : Yaoundé dans l’obscurité du vendredi 8 au dimanche 10 mai 2020

Certains compteurs en suspension depuis belle lurette n’ont pas échappé au tsunami. « J’ai une facture de plus de 200 000 Fcfa pour un client dont on
lui a suspendu la lumière depuis deux mois, je ne sais dans quelle condition lui remettre la facture »
, se plaint l’agent distributeur des factures, visiblement découragé. S’il n’y pas d’arbitrage les populations risquent de se retrouver dans la rue pour se faire justice.

Galim MURTALA

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer