Economie

Cameroun: La circulation des faux timbres fiscaux fait rage

Le ministre des finances, Louis Paul Motaze, tire la sonnette d’alarme.

Dans un communiqué rendu public ce 20 septembre 2019, le ministre des Finances, Louis Paul Motazé (photo), « rappelle au public qu’en application de la législation fiscale en vigueur, les timbres fiscaux sont exclusivement vendus dans les recettes des Impôts, les régies des recettes du timbre, les trésoreries générales, les recettes des Finances et les perceptions ».

À cet effet, ce membre du gouvernement camerounais « invite le public à être vigilant et à se présenter directement dans les points de vente sus-indiqués et d’éviter de confier les actes et documents à timbrer à des intermédiaires ». Ceci, afin d’éviter les timbres « sujets à caution » pour lesquels « les services compétents de la direction générale des Impôts restent disponibles pour toute réquisition aux fins d’authentification ».

Lire aussi
Cameroun: DIT dénonce une transition violente au Port de Douala

Dans le même communiqué, Louis Paul Motazé précise que « conformément à la réglementation en vigueur, les documents revêtus de faux timbres fiscaux seront systématiquement rejetés sans préjudice de poursuites pénales à l’encontre de leurs détenteurs ».

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer