Cameroun : La bataille pour le contrôle du PCRN s’intensifie

PCRN

La crise au sein du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) prend une nouvelle tournure, alors que la faction dirigée par Cabral Libii affiche sa détermination à faire face au ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji. Ce dernier est soupçonné d’être à l’origine de la fronde menée par Robert Kona, qui s’est autoproclamé « président fondateur » du parti et a exclu Cabral Libii ainsi que 23 autres cadres la semaine dernière.

Les partisans de Cabral Libii montent au créneau

Les cadres du PCRN fidèles à Cabral Libii ne comptent pas baisser les bras face aux manœuvres attribuées à Paul Atanga Nji. La députée du PCRN, invitée sur le plateau d’Info TV, a clairement affiché la position du camp Libii : « Nous n’avons pas peur de la dissolution. Ce qui nous intéresse, c’est le peuple souverain, qui prendra acte de ce qui se passe. Nous travaillons pour diriger ce pays et tôt ou tard, nous allons le faire. Nous ne tremblons pas devant l’agitation d’un ministre qui bénéficie d’un décret présidentiel. »

Vers une confrontation inévitable ?

Les propos tenus par la députée du PCRN ne laissent planer aucun doute sur la détermination du camp Libii à aller jusqu’au bout dans ce bras de fer qui l’oppose à Paul Atanga Nji. « Le ministre de l’Administration Territoriale veut la guerre, on la fera. Nous ne craignons rien », a-t-elle martelé. Cette prise de position laisse présager une confrontation inévitable entre les deux camps, dont l’issue reste incertaine.

La crise qui secoue actuellement le PCRN est révélatrice des enjeux de pouvoir qui se jouent en coulisses sur la scène politique camerounaise. Cabral Libii, figure montante de l’opposition, semble déterminé à ne pas se laisser déstabiliser par ce qu’il considère comme des manœuvres orchestrées par le pouvoir en place. Les prochaines semaines s’annoncent décisives pour l’avenir du PCRN et pourraient avoir des répercussions sur l’échiquier politique national.

Par Paulin Tchinda pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *