Cameroun – Jeux Africains 2015: Les Lionnes défendront leur titre à Brazzaville

À la suite d’une autre victoire sur l’Éthiopie, 2 buts à 1, samedi à Yaoundé, les Camerounaises ont arraché leur ticket de qualification pour les XIe Jeux africains prévus en septembre au Congo.[pagebreak]Le chemin a été long et parsemé d’embuches. Finalement, elles l’ont fait ! Les Lionnes indomptables iront défendre leur médaille d’or au mois de septembre prochain aux XIe Jeux africains de Brazzaville au Congo. Le ticket de qualification a été obtenu le 11 avril 2015 après une victoire sur la sélection nationale d’Éthiopie (2-1). C’était en match retour comptant pour le dernier tour des éliminatoires.
Ce sont pourtant les visiteuses qui ont ouvert le score dès la deuxième minute. Sur un corner, Shitaye Sisiaye a envoyé la balle au fond des filets, d’une lourde frappe. Tir imparable pour la gardienne camerounaise, Ngo Ndom. S’en sont suivie quelques moments de panique pour les camarades de Christine Manie. Les Éthiopiennes ont tenu bon, jusqu’aux ultimes minutes de la première mi-temps. Mais, les Lionnes ont retrouvé lucidité et adresse devant les butsn à quatre minutes de la pause. Gabrielle Onguené, sur un ballon à lui adressé par Ngono Mani, a égalisé à la 41e minute (1-1). Les Camerounaises ont assuré définitivement leur qualification en deuxième mi-temps, grâce à un autre but inscrit par Ngono Mani à un quart d’heure (75’) du coup de sifflet final (2-1).
Médaillées d’or aux Xe Jeux africains de 2011 à Maputo (Mozambique) grâce à une victoire à l’arrachée sur les Black Queens du Ghana (1-0) en finale, les Lionnes indomptables, vice championnes d’Afrique en titre ont tenu leur rang, malgré les difficultés liées à la préparation. Ce qui n’est pas pour déplaire à Falone Meffometou, latéral droit camerounaise: «Même après avoir pris un but d’entrée, nous sommes restées égales à nous-mêmes. Nous n’avons pas paniqué; nous avons simplement réussi à surmonter ce handicap en égalisant puis, en marquant le but qui a fait la différence», a-t-elle indiqué face à la presse.
De même, la capitaine de l’équipe, Christine Manie se réjouit de cette qualification. «Nous sommes très heureuses d’être qualifiées pour les Jeux africains. Les éthiopiennes ont joué de la même manière qu’au match aller. J’ai toujours dit que c’est une équipe qui joue très bien au ballon. Nous avons su travailler au niveau de leurs faiblesse et vous avez vu qu’elles ont souffert».
La présidente de la Commission transitoire de football féminin a tenu à féliciter ses joueuses pour cette brillante qualification. Pour Mme Céline Eko, «la force de ces filles a toujours été leur endurance et le savoir-faire qu’elles apprennent tous les jours et leur humilité. Même après avoir encaissé un but, je suis restée très sereine». La balle est désormais dans le camp de l’administration, qui devra débloquer les moyens techniques financiers et surtout matériels nécessaires pour permettre aux Lionnes indomptables de défendre sereinement leur titre au mois de septembre au Congo-Brazzaville. Au match aller joué le 22 mars à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, le Cameroun avait également pris le dessus sur son adversaire, 2-1.

Mondial 2015
Les XIe Jeux africains se dérouleront à Brazzaville en République du Congo (la capitale congolaise est désignée ville hôte en septembre 2011 par le Conseil supérieur du sport en Afrique. Elle accueille pour la deuxième fois cet événement après les Jeux inauguraux de 1965).du 4 au 19 septembre 2015. Plus de vingt-disciplines sportives parmi lesquelles l’athlétisme, le basketball, le football, la boxe, le volley-ball, le handball… sont inscrites au programme.
Mais, avant les Jeux africains de Brazzaville, les Lionnes indomptables, trois ans après leur qualification historique pour les jeux Olympiques de Londres 2012, prendront part pour la première fois, à la phase finale de la Coupe du monde. Ce sera dès le 5 juin prochain au Canada. Pour cette expédition, le Cameroun n’aura pas la tâche aisée. Le tirage au sort effectué à Ottawa en décembre n’a pas gâté les équipes africaines. La Camerounaises sont tombées dans une poule C difficile, en compagnie du tenant du titre japonais, de la Suisse et de l’Équateur. Toutefois, le Cameroun sacré meilleure équipe africaine en 2011, année de son premier sacre continental au Jeux africains de Maputo peut toutefois rêver d’une qualification pour les huitièmes de finale. Les Lionnes seront basées à Vancouver, ville qui regorge une grande population étrangère, à majorité des Asiatiques.
Les deux autres représentantes africaines semblent également mal parties. Dans la poule B, dont les matches auront lieu à Ottawa, les Ivoiriennes, qui participeront pour la première fois à la phase finale, affronteront l’Allemagne et la Norvège, deux grandes nations du football féminin qui totalisent trois titres mondiaux et huit places sur le podium. La Thaïlande, qui jouera aussi sa première phase finale, complète le groupe. Dans la poule D, hébergée à Winnipeg, les Nigériennes, championnes d’Afrique seront opposées aux États-Unis, à l’Australie et à la Suède. Les États-Unis sont une référence du football féminin avec deux titres mondiaux et une deuxième place lors de la dernière Coupe du monde. Le match d’ouverture aura lieu le 6 juin à Edmonton. Il opposera le Canada à la Chine. La finale se déroulera le 5 juillet à Vancouver.

Jean Robert Fouda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *