Société

Cameroun – Isabelle Mpouma : La belle étoile des Mpouma s’est éteinte

La jeune fille décédée à l’âge de 37 ans subvenait aux besoins de sa famille à travers ses revenus issus du petit commerce.

Isabelle n’a peut-être pas eu un beau cursus scolaire, mais dans la famille, elle représentait un véritable pilier pour les siens. Difficile de ne pas la voir s’investir pour des questions de santé ou tout autre difficulté. Elle n’hésitait pas, lorsque le cas le réclamait, à apporter une contribution financière. La jeune fille puisait alors dans ses revenus issus de son petit commerce au marché de la Cité des Palmiers à Douala, où elle tenait une onglerie et une boutique de produits de beauté. Avant son départ pour le voyage sans fin, Isabelle Mpouma initiait déjà Emmanuel son fils, aux rudiments du commerce. Une activité dans laquelle elle s’est très vite investie.

Avec la conjoncture et un papa absent, Isabelle a dû interrompre son parcours scolaire au cycle primaire pour se lancer dans la vie active. A l’âge de 13 ans, la jeune fille se débrouille déjà. Sa marchandise étalée dans un plateau, elle sillonne les couloirs du marché. Elle capte rapidement les rouages du commerce et songe à développer son activité. A l’âge de 16 ans, elle doit marquer une légère pause pour s’occuper d’une grossesse qu’elle vient de contracter. L’auteur de cette grossesse prend la poudre d’escampette, alors que l’adolescente se prépare encore à devenir maman. Elle ne peut non plus compter sur le soutien de son papa qui se trouve à cette époque en prison, du côté de Nanga Eboko.

C’est donc toute seule et avec les encouragement de sa mère qu’Isabelle Mpouma va surmonter les différentes péripéties de la vie. Lorsque son enfant nait, il est déclaré prématuré. Il ne pèse en effet qu’un kilogramme. « Sans la main de Dieu, je devais mourir. Mon père m’a abandonné quand j’étais encore dans le ventre. Ma mère était tout pour moi. Une partie de ma vie s’est écroulée avec son décès», témoigne Emmanuel Ndjebaï, le fils ainé d’Isabelle. Il est aujourd’hui âgé de 18 ans. Pour subvenir aux besoins du bébé Emmanuel, Isabelle Mpouma se lance dans la vente de la viande de brousse au carrefour Ndokoti. Elle varie ensuite ses activités. Les proches confient que le commerce lui sourit.

Battante

Sociable, on la voit très souvent venir en aide à la famille. «Je ne pouvais pas passer deux jours de maladie sans qu’elle n’intervienne », se souvient sa maman, dont elle est l’homonyme. A 32 ans, Isabelle met au monde un autre petite garçon. Il est aujourd’hui âgé de 5 ans. Elle doit désormais se battre pour ses deux enfants et sa maman, dont elle assure le suivi médical. Maman Mpouma a perdu son mari il y a maintenant huit ans et la plupart de ses enfants sont également passés. Isabelle, l’orpheline, est véritablement la locomotive de la petite famille originaire de la Sanaga maritime. Elle s’y adonne à cœur joie. Au marché de la Cité des Palmiers, les commerçantes renseignent que la jeune fille entretenait de bons rapports avec son entourage. «Elle était travailleuse et battante », indique Sandra, une coiffeuse. Isabelle qui n’aimait pas réaliser de longues distances à la marche s’est éteint le 28 juillet 2021 lors de la grande traversée du désert à la marche, à l’âge de 37 ans. La belle étoile de la famille Mpouma brille désormais dans l’au-delà.

Mathias Mouendé Ngamo

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page