Société

Cameroun: Incendie à la nouvelle mairie de Monatélé

L’édifice flambant neuf dont la réception était programmée dans les prochains jours, a été ravagé hier par les flammes. La cause exacte de ce drame n’est pas encore connue.

Selon certaines sources, l’inauguration de l’Hôtel de ville de Monatélé, dans le département de la Lekié, était prévue ce lundi 15 juin 2020. Finalement, ce ne sera pas la cas, le coup du sort ayant voulu que le bâtiment abritant les services de la mairie soit dévasté par un incendie, à la veille de cette échéance. Du coup, les commentaires sont allés dans tous les sens, évoquant entre autres, la « colère des ancêtres », la mauvaise conduite des travaux et même le couronnement des luttes politiques ayant émaillé le déroulement des dernières consultations électorales à la mairie de Monatélé.

Si l’on n’enregistre aucune perte en vie humaine, il faut dire que l’incendie du bâtiment devant abriter les services de la mairie de Monatélé a occasionné des dégâts matériels importants. En effet, tout le matériel de bureau récemment acquis, à environ 103 millions de FCFA, a été entièrement consumé par les flammes. Il en est également de la nouvelle salle des Actes, complètement consumée.

Lire aussi
Cancer du col de l'utérus: NON au vaccin TEST au Cameroun

C’est aux environs de 10 heures du matin, ce dimanche 14 juin que le feu s’est déclaré au sein du bâtiment. A ce moment-là, une quinzaine d’employés étaient présents sur le site du chantier. Tout de suite, le préfet de la Lekié, Patrick Simu Kamsu, le sous-préfet, le maire de la ville de Monatélé et les forces de l’ordre et de sécurité sont descendus sur le lieu du drame, pour constater l’ampleur des dégâts. Une enquête a été immédiatement ouverte par le commissaire de sécurité publique de la ville Monatélé, sur instruction du préfet de la Lekié.

Une chose reste surprenante dans ce drame : le bâtiment annexe qui a pris feu n’était connecté au réseau électrique. Cela étant, il faut tout de suite écarter l’hypothèse d’un court-circuit. Et c’est avec des seaux d’eau que de vaillants jeunes gens s’attelaient à éteindre les flammes, devant une foule médusée. L’incendie maitrisé, une bonne partie du bâtiment et de la toiture a été détruite. Il faut dire que l’incendie qui frappe la mairie de Monatélé intervient au moment où le Cameroun passe une situation économique difficile, ayant même poussé le chef de l’Etat à prendre une ordonnance pour réduire l’enveloppe budgétaire pour l’exercice 2020.

Lire aussi
Cameroun : Le cerveau d'un moto-taximan écrasé par un camion à Yaoundé

Enfin, le drame de Monatélé remet au goût du jour, l’absence d’une unité de sapeurs-pompiers dans cette ville, et partant dans tout le département de la Lekie. Et nul doute qu’avec un tel dispositif, l’on aurait pu circonscrire le feu et sauver certains matériels.

Marc Mounga

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page