Cameroun – Enseignements secondaires : Gangstérisme des salariés

Des fonctionnaires touchant leur salaire

600 enseignants camerounais vivant en Europe émargent au budget de l’Etat. Le Ministre des Enseignements Secondaires, Pauline Nalova Lyonga, leur a donné 7 jours pour clarifier leur situation.

Dans un communiqué parvenu à la rédaction du confrère en ligne Cameroun24, signé le 30 juin 2021, le ministre des enseignements secondaires, le professeur Pauline Nalova Lyonga, constate que six cent enseignants ne sont pas à leur poste. Selon le communiqué du ministre, ces derniers seraient hors du territoire national et continueraient à émarger au budget de l’Etat. Elle leur donne 7 jours francs pour apporter des explications acceptables à leur situation, à défaut ils seront frappés des sanctions prévues par la réglementation en vigueur. Nombreux sont les enseignants camerounais qui une fois en possession de leurs matricules, en complicité avec les proviseurs, prennent fonction, puis s’envolent pour l’Europe pour s’occuper à autre chose.

Chaque fin de mois, ces derniers partagent leurs salaires avec les proviseurs qui les couvrent alors qu’ils n’enseignent jamais. Des vacataires sont recrutés par ces proviseurs véreux pour remplacer ces enseignants malhonnêtes et payés avec l’argent des APEE que les parents cotisent. Un gangstérisme organisé depuis des années auquel veut s’attaquer aujourd’hui l’ancien recteur de l’université de Buea au début de la crise anglophone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *