Politique

Cameroun : Ebolowa dit non aux appels insurrectionnels

C’est à travers un point de presse et une marche de dénonciation qu’ils ont fait entendre leur voix, vendredi dernier.

Ils sont venus par centaines, regroupés autour du Collectif des jeunes patriotes avec Paul Biya (Japabi). Et, ils ont exprimé leur position, le 2 octobre dernier, à travers un point de presse sur le thème : « La contribution de la jeunesse camerounaise, pour la préservation de la paix ». Une rencontre qui a été suivie immédiatement par une marche de dénonciation et de condamnation de ce qu’ils qualifient « d’appels incessants insurrectionnels déguisés. »

Conduits par Stève Michel Aka’a, coordonnateur national de la Japabi, qui a été créé par des jeunes du pays, avec pour objectif de sensibiliser les autres jeunes sur les idéaux chers au président Paul Biya, dont la paix, le vivre-ensemble et l’Unité nationale, les jeunes ont dit ne pas rester en marge de la défense de la nation et de ses acquis. Pour le démontrer, ils sont venus par centaines, malgré la pluie qui s’est abattue sur la ville, condamner de vive voix, ce qu’ils perçoivent comme des appels incessants insurrectionnels déguisés » et les manœuvres obscures d’ébranlement des
institutions républicaines « d’une certaine classe politique», qui ne saurait tromper la jeunesse camerounaise qui sait reconnaitre ce qui est bien pour elle.

Lire aussi
Cameroun: Le monument des martyrs inauguré à Edéa

Le Collectif des jeunes patriotes avec Paul Biya ne compte pas laisser la jeunesse se distraire par ces « vendeurs d’illusion, en organisant dans une caravane à travers le pays, des activités – points de presse et marches patriotiques -, pour se désolidariser de ces manœuvres obscures.
En recevant leur déclaration, après une procession de plus de cinq kilomètres à travers les artères de la ville, Alexandre Legrand Ngoucheme, secrétaire général des services du gouverneur du Sud, louant l’initiative qu’il a qualifié d’acte patriotique, a rassuré les expéditeurs que leur correspondance sera transmise, dans les brefs délais, à son illustre destinataire.

Afficher plus

Un commentaire

  1. Ping : Cameroun : Ebolowa dit non aux appels insurrectionnels - Uzaji

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page