Cameroun – Diplomatie: Une Camerounaise à la Ceeac

Marie Thérèse Chantal Mfoula a été nommée par le chef de l’Etat au poste de conseillère politique et diplomatique du secrétaire général de cette institution.La Dynamique des femmes de la diplomatie camerounaise, (Dyfedcam) a été honorée par le chef de l’Etat. L’une des leurs, Marie Thérèse Chantal Mfoula, précédemment directrice des Affaires d’Afrique au ministère des Relations extérieures (Minrex), a été nommée en avril dernier par le président de la République, Paul Biya, au poste de conseillère politique et diplomatique du secrétaire général de la Ceeac. En effet, pour non seulement remercier le chef de l’Etat pour cette marque de confiance inédite renouvelée en la femme diplomate camerounaise, mais aussi pour dire au revoir à ce membre de qualité, la Dyfedcam a organisé une cérémonie le 13 mai dernier où se mêlait joie et réjouissances.
«[i]Loin d’être une action ponctuelle, cette nomination, est le reflet de la politique de promotion du genre impulsée par le chef de l’Etat et dont les retombées au-delà du champ restreint de la parité, intègrent résolument la femme dans la pensée républicaine fondamentale[/i]», a indiqué Edith Ondoua, présidente de la Dyfedcam au cours de cette cérémonie que le siège du Minrex a abritée. Cette journée particulière riche en couleur et en émotions était présidée par Jean-Dieudonné Nstama, inspecteur général N° 1 du Minrex et représentant de sa tutelle. Cérémonie rehaussée par la présence d’un nombre impressionnant de personnalités au rang desquelles : des ambassadeurs, des hauts commissaires, des membres du groupe africain du cercle diplomatique de Yaoundé. Le tout a débouché sur une fête où divers cadeaux constitués de fleurs et d’autres présents ont été remis à l’heureuse promue. On pouvait y distinguer, une mosaïque de photos remise par la Dyfedcam. Celles-cis représentaient quelques activités phares de la conseillère politique et diplomatique du secrétariat général de la Ceeac à l’extérieur du pays. On l’aperçoit par exemple aux côtés de Jacob Zuma, président d’Afrique du Sud et du président de la Commission de l’Union africaine.
«[i]Balayant les préjugés traditionnels, ignorant les stéréotypes s*e*xistes, armée de sa seule compétence, elle a apporté la preuve par ses excellentes qualités professionnelles, que la femme a bien des atouts exceptionnels pour l’exercice du métier de diplomate[/i]», souligne la présidente de la Dyfedcam. De gentilles paroles adressées à cette première femme nommée au poste de directeur des Affaires d’Afrique. Poste qu’elle occupait depuis 2008. Bien avant cette brillante carrière, Marie Thérèse Chantal Mfoula intègre le corps des fonctionnaires de la diplomatie en 1990. Elle fait ses premiers pas à la Direction Afrique-Asie avant d’être nommée, quelques temps après par le chef de l’Etat, chef de service des Affaires politiques et juridiques à la direction des Nations unies. Deux ans plus tard, elle est nommée au poste de directeur des Affaires d’Afrique, elle occupe la fonction de sous-directeur de l’Union africaine.

Mélanie Ambomb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *