CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Société

Cameroun: Détruire les us et coutumes d’un peuple c’est le conduire vers la tombe et c’est méchant!

La situation qui prévaut actuellement a la chefferie Bangou nous interpelle tous et remet au goût du jour le devenir des chefferies traditionnelles, de nos traditions et de notre culture ancestrale.

C’est du respect de nos traditions, du culte en mémoire de nos ancêtres que nous tirons notre force et donnons un sens a notre existence. Nous empêcher de le faire c’est nous tuer d’une manière ou d’une autre, c’est retiré le sommeil de nos têtes. Qu’est-ce-que nous devenons dès lors que nos lieux sacrés sont désacralisés, poussés à l’abandon, tout est profanées et que nous ne pouvons plus entrés en contact avec nos ancêtres. Quand les portes d’une chefferie sont scellés pendant des années, le cordon ombilical entre les ancêtres et le peuple coupé et qu’il devient impossible d’accéder dans la maison des têtes pour prier le dieu de nos ancêtres, que voulez vous que ce peuple devienne? Un peuple sans tête? Sans racine? Ou un peuple déconnecté de la réalité ancestrale? Et dire que face a une telle bêtise je dois me taire? Je vais parler avant que vous n’allez pas écouter. Qu’est ce qui empêche l’administration depuis 2 bonnes années de régler le problème de la chefferie Bangou si problème il yen a et ouvrir les portes de la chefferie ? Qu’est ce qui est tendre sur ça comme cela? Que chacun réfléchisse et tape bien la main sur sa tête car chacun portera sa part de morceau sur cette affaire!!!

Hier c’était les colons qui mettaient tout en œuvre pour détruire nos chefferies, ils ont tôt fait d’appeler les gardiens de la tradition” chefs traditionnels”, question de les dépouiller de la substance de leurs pouvoirs et les réduire a de simple valets. Ceux qui refusaient de se soumettre comme un troupeau de moutons étaient torturés , humiliés, jetés en prison ( j’en ai payé les frais), l’exil pour certain et la déportation pour d’autre.( Le Fo’o Kemayou de Bangou) de là où il se trouve en sait quelque chose.

Aujourd’hui, l’administration noire laissée par le colon continue le même travail. Tuer les chefferies traditionnelles. Tout y passe, les intimidations, les tentatives de destitution, la création de nouvelles chefferies avec des visées purement politique, la manipulation et le détournement des successions par le politique et que sais je encore? Il faut mettre celui qui chante leur chanson en piétinant la volonté du défunt ainsi que nos traditions Le fo’o est chosifié, réduit au rôle de garçon de course sans aucun pouvoir. On tape il danse , Il peut se faire rabrouer et insulté en pleine cérémonie par une autorité administrative, on peut s’en passer de lui et l’ignorer comme on le fait a Bangou depuis 2 ans deja sans que ça n’émeuve personne, preuve qu’il ne sert même a rien. Quelle honte!!! Quel déshonneur !! Qui part dire a ceux avec qui nous étions ce que je suis entrain de voir de mes yeux ici!! Je ne suis devenu Fo’o que parce que mon père est mort et a décidé que je reste le succédé.

Lire aussi
Cameroun: A qui profite la confusion a la Chefferie Bangou et comment comprendre le silence des Fo'o ?

La part d’une tierce personne dedans fusse telle l’administration c’est quoi? L’administration coloniale n’avait que homologué mon intronisation fait suivant les us et coutumes bamileke. Comment comprendre la sorcellerie que nous vivons actuellement à la chefferie Bangou si ce n’est la volonté manifeste de l’administration de tuer cette chefferie comme elle l’a fait dans bien d’autres? Même ceux la qui du bon vieux temps ne pouvaient même pas ramasser le bois du Fo’o sont a la chefferie avec des chapeaux sur la tête et ils parlent jusqu’à on écoute leurs voix et grondent même!! Qui vous dit le paquet que les ancêtres ont réservés pour vous!!! Mais a ces administrateurs a différents niveaux, je vous dit ce pouvoir que vous exercez avec force pour opprimer le peuple est temporel et passager, pensez a demain.vous croyez avoir éteint le feu mais je puis vous rassurer que la flamme reste ardente sous la cendre. Chacun gagnerait a marquer son passage car nos actes nous suivront même dans la tombe

Aux gardiens même de la tradition, ne traversez pas l’eau et vous cassez le pont. Ne prenez pas ce que vous devriez manger toute une vie pour manger en un seul jour. Vous êtes là aujourd’hui parce que vos parents se sont battus hier pour garder leur trône et d’autres se sont sacrifiés pour que la vérité triomphe. Vous êtes des prêtres de la religion traditionnelle, cette religion qui prêche justice et vérité pourquoi refuser de dire la vérité pour libérer et sauver le peuple Bangou? Pourquoi devenir subitement muet au moment où vous devez vous levez d’une seule voix pour mettre fin a l’imposture a la chefferie Bangou? Avez vous d’autres intérêts qui vous empêche d’être du côté de la vérité? N’oubliez pas que vous avez pour devoir de garder toujours allumer la flamme que vous ont transmis vos parents et vous avez le devoir de le transmettre aux générations futures. Malheur a celui que cette flamme va s’éteindre entre ses mains. S’il y avait quelqu’un qui pour des intérêts égoïstes pouvait tronquer la vérité a la chefferie Bangou c’est bien moi. Celui qui pendant 33 années a usurpé le trône des Fo’o des Bangou est mon fils mais je ne saurai sacrifier le devenir de tout un peuple pour des intérêts égoïstes.mes ancêtres ne me le pardonneront pas. Même de son vivant je lui ai dit a maintes reprises comme je continue même aujourd’hui a dire a certains parmi vous qu’il n’est pas a sa place et qu’il gagnerait a libérer la chefferie s’il se souci de ses enfants et de remettre la chose de Kemayou a ses enfants car tôt ou tard la vérité triomphera. L’animal part pour augmenter la viande.

Lire aussi
Cameroun: Distribution des kits Covid-19 dans la Commune de Bangou

Vous ces élites économiques et politiques, donc dieu vous donnait l’argent pour semer la zizanie et déstabiliser nos chefferies ? C’est sous le lit que vous venez dresser votre part de fusil? Qu’est ce que vous diriez a nos ancêtres quand vous serez devant eux? Que vous avez utilisés votre argent et votre pouvoir pour déstabiliser les villages. Vous ne pouvez pas rester a la place que dieu a réservé pour vous? Donc si on a l’argent on vas acheter même un cadavre? Mais soyez en sûre que si vous semez n’importe quoi vous allez récolter un jour. Jetez un coup d’œil a côté et voyez comment vos amis qui ont foutu leur nez dans les affaires de la chefferie ont fini!!!! D’autres vont même mourir le chien va manger parce qu’on a manqué qui enterrer pour tout le mal qu’ils ont fait subir des villages entier.

A tous le peuple, je vous invite a garder la foi en nos traditions, même comme l’eau est sale, le poisson continue a voir clair au fond de l’eau. Ne vous laissez pas distraire, soyez prudent et sachez que celui qui est trop pressé va manger sans que ça ne soit cuit. un peuple sans culture est appelé à disparaître et c’est a ça qu’ils veulent nous conduire. Sauvegardons et valorisons nos traditions ancestrales c’est cela notre identité. Aussi comme la figure du temps dehors la est toujours froissée , je vous invite a beaucoup de prudence et de responsabilités. Que chacun pense a sa tête, si on t’abandonne tu ne vas pas aussi t’abandonner. Ce n’est pas parce qu’on t’a appelé porc que tu vas te précipiter dans une porcherie te couché. Personne n’arrêtera la main de l’autre au moment de partir.

Pour ma part, je dirai toujours ma part de vérité que les autres ne veulent pas entendre, vous pouvez continuer a tronquer la vérité mais soyez en sûre que c’est un successeur qui ne pourra pas pleurer son père. Ouvrez les portes de la chefferie Bangou, que le fils de Kemayou descende a la rencontre de ses ancêtres, qu’il communie avec eux et vous verrez de vos propres yeux la réponse des ancêtres sous le ciel de Bangou. Ça ne se fera pas attendre, nos traditions ne mentent pas.

Portez vous bien, soyez toujours du côté de la vérité et n’acceptez jamais d’être présent quand on veut gâter quelque chose.

Fo’o Sokoudjou Mpoda dans les profondeurs du palais de la chefferie Bamendjou ce dimanche 10 mai 2020

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer