Cameroun – Délivrance des passeports: Pourquoi les délais ne sont toujours pas respectés – 237online.com
Société

Cameroun – Délivrance des passeports: Pourquoi les délais ne sont toujours pas respectés

Depuis plus de deux ans, il est de plus en plus difficile d’obtenir un passeport dans les délais de trois semaines.

Absence de carton, offre supérieure à la demande, mais surtout la présence de faux documents dans les dossiers sont à l’origine de cette situation.
«Depuis octobre 2018 que j’ai fait établir mon passeport, il n’est toujours pas disponible. Je fais des tours à la Délégation Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) au moins deux fois par semaine, et je n’ai toujours pas de suite», raconte Sandrine Djuidjie, commerçante dans les colonnes du quotidien le jour édition du 12 avril 2019.

En effet, soutient le journal, «depuis novembre 2017, il est de plus en plus difficile d’obtenir un passeport dans les délais de trois semaines comme il était de coutume». Selon certains usagers, «l’absence de cartons, et l’insuffisance de fonds» seraient à l’ origine de cette situation.

Seulement, le jour relève que «ce ne sont pas les seules raisons. Erreurs sur les documents, absence de certains documents et double identité sont aussi des motifs de rejet des dossiers des usagers». Selon une source à la Délégation Générale à la Sureté Nationale contactée par le journal, « la plupart des usagers apportent des dossiers avec de faux documents tels: actes de naissance et justificatifs d’emploi falsifiés. Nous mettons leurs dossiers de côtés».

Une autre source à la DGSN explique que «les cartons sont effectivement disponibles. Il est vrai qu’on a eu des pénuries il y a quelques temps, mais le problème a été résolu. Ce qui pose problème actuellement, c’est la demande qui est supérieure à l’offre. Ajouté à cela, on observe de plus en plus de fraudes dans les dossiers des demandeurs de cette pièce d’identité».

Autre raison évoquée par une source interne aux services du commissariat à l’Emi-Immigration à Yaoundé pour justifier le non-respect des délais de délivrance de ce document, c’est l’établissement des passeports express. «Les cartons sont disponibles, mais des agents de la DGSN les utilisent pour se faire de l’argent. Ils ont mis sur pied une stratégie qu’ils appellent ‘’passeport express’’. En fait, les hauts placés se partagent les cartons entre eux, et revendent aux usagers. Ceux-ci déboursent de l’argent en contrepartie», soutient la source.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer