Cameroun : D’anciens Lions apprécient la Mascotte et hymne de la Can 2021

Oman BIYIK et Martin Ebwelle

Ils sont de toutes les générations, de 1970 à 2012, à avoir été conviés à la cérémonie de dévoilement des meilleures œuvres issues des concours artistiques nationaux, sélectionnées par deux jurys.

C’était ce samedi, 15 mai 2021 au palais polyvalent des sports de Yaoundé, sous la présidence du ministre des Sports, et en présence d’autres membres du Gouvernement.

Réactions

« Peaufiner les projets » : Bertin Ebwelle

On espère que les lauréats vont encore plus peaufiner leur projet pour que ce soit plus agréable. Je pense que nous sommes tenus à accompagner la mascotte et évidemment l’hymne de la Can. La présence des Lions Indomptables, toutes générations confondues, est une grande unité qui se créé, qui se forme autour de tous les anciens Lions. Le ministre a compris qu’il fallait la présence des anciennes gloires et nous avons fait appel à toutes les générations ; ceux de 1960, 1970, 1980 jusqu’en 2002. Ce qui est une bonne chose. L’événement s’est bien passé.

« Si on pouvait remporter ce trophée ici » : Emmanuel Kundé

C’est tout à fait normal qu’on vienne assister nos petits frères qui vont compétir bientôt. Ça été un moment formidable, exceptionnel. On a commencé depuis et on tire vers la fin et je crois qu’on sera derrière pour le bon déroulement de la Can. Nous allons assister nos jeunes Lions de jour comme de nuit pour qu’il y a du succès. Nous avons remporté les cinq trophées continentaux à l’extérieur. Ce serait une grande fête si on pouvait remporter ce trophée ici. Mais, on fera tout pour cela.

« Le Cameroun organisera et gagnera » : François Omam Biyik

Pour nous, c’est un honneur. Les responsables nous ont honorés. Ces générations ont beaucoup travaillé pour amener le football camerounais au plus haut niveau. Nous sommes là pour apporter notre soutien à la jeune génération. Surtout à cette génération 2020-2021, qui va jouer la Can. Nous savons que ça ne va pas être facile. Nous avons gagné cinq Can à l’extérieur et tous les pays aimeraient venir gagner au Cameroun. Le chef de l’Etat a mis en place des infrastructures. Je crois qu’en Afrique à l’heure actuelle, il n’y en a pas meilleures qu’au Cameroun. C’est à l’équipe nationale, c’est au joueurs, c’est à l’encadrement technique de hisser cette équipe au standing des infrastructures dont on dispose en ce moment. Nous avons les capacités. Nous travaillons là-dessus. Et nous pensons que le Cameroun organisera et gagnera cette Can 2021.

« Faudrait pas être surpris comme au Chan » : Emmanuel Maboang Kessack

On doit dire merci au ministre et au Cocan qui ont organisé cette cérémonie et qui ont bien voulu, pour une grande première, inviter les Lions toutes les générations confondues. Nous autres de 90, on ne connaissait même pas certains de 72. Ça me fait plaisir de revoir tous ceux qui ont contribué à bâtir une belle image du Cameroun à l’extérieur, parce que toutes ces Coupes d’Afrique, on les a gagnées à l’extérieur. Nous serons derrière nos jeunes pour qu’ils remportent ce trophée qui nous manque tant, parce qu’on n’a jamais remporté une coupe majeure ici au pays. Sauf que, tel que c’est parti, je suis un peu inquiet, parce qu’on n’a pas une idée de l’équipe qui va jouer. Il faut toujours nous rendre compte un peu. Il ne faudrait pas qu’on soit surpris comme au Chan. A huit mois du début de cette compétition, on a l’impression que rien ne bouge. Avec les deux derniers matchs livrés, on n’est pas en mesure de donner une équipe-type des Lions Indomptables. C’est un peu difficile et c’est ça qui gêne. Rien ne bouge vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *