Cameroun - Crise de succession à la chefferie BANGOU: Semaine décisive avant le jour dit ! - 237online.com
Société

Cameroun – Crise de succession à la chefferie BANGOU: Semaine décisive avant le jour dit !

Bangou retient son souffle avant la fatidique semaine du 9 au 13 avril sensée marquer la fin du La’akam.

En principe deux chefs supérieurs sont au La’akam depuis le 28 janvier dernier pour une initiation qui dure 9 semaines. C’est donc ce 13 avril que se terminera cette initiation. Le problème c’est qu’il n’y a qu’une seule chaise pour deux. Entre le fils de Kemayou et le fils de Kezembou (Tayo), qui sera le vrai chef des Bangou ? Le peuple Bangou est très divisé sur la question. Destinataire d’un mémorandum d’une quarantaine de chefs traditionnels de l’Ouest qui lui demandaient de chasser le fils de l’ancien chef Tayo du La’akam où il se trouve, le gouverneur de la région de l’Ouest a préféré s’en remettre à Yaoundé.

Aux dernières nouvelles, une réunion décisive devrait se tenir ce 2 avril dans le cabinet du Minat Paul Atanga Nji pour trancher la question. Si le 28 janvier dernier, la préférence du Minat allait pour le fils de feue Sa Majesté Tayo, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts entre-temps. La détermination des partisans du fils de Kemayou et surtout le soutien des chefs supérieurs de Bazou et Bamendjou qui ont accordé des interviews à Ouest Echos ont quelque peu rétabli la balance grâce à leurs explications qui ont fait basculer l’opinion.

En interne même à Bangou, les partisans du fils de Sa Majesté Tayo ont été pris de court par une reprise en main de ceux qu’ils avaient vaincu le 28 janvier en usant des forces de l’ordre pour chasser leur rival. On se souvient que le Pr.Shanda Tomne avait même obtenu une ordonnance pour faire interdire la confection du pagne de sortie du La’akam du fils de Kemayou. La photo ci dessus montre que cette opération a finalement échoué. Le peuple Bangou est plus que jamais déterminé à soutenir son chef même contre l’administration s’il le faut. Celle ci à travers le Minat saura-t-elle en tenir compte ? Tic tac…

Commenter avec facebook

Source
Noël NGAHANE
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer