Actualité

Cameroun-Crise anglophone: Six élèves ont été enlevés à Fongo-Tongo

Six élèves – cinq garçons et une fille – d’une école secondaire publique ont été kidnappés à Fongo Tongo, dans le département de la Menoua, région de l’ouest du Cameroun, a annoncé vendredi un responsable de l’administration.

«Les enfants ont été kidnappés, alors qu’ils aidaient leurs parents en agriculture. Nous n’avons aucune idée du lieu où ils se trouvent depuis leur enlèvement. Les ravisseurs ont d’abord demandé une rançon, mais n’ont plus contacté la famille lorsqu’ils se sont rendus compte qu’ils ne pourraient pas payer », a déclaré à la presse Amiya Balise Ndongana, administrateur, accusant les séparatistes armés d’être responsables de l’enlèvement.

Fongo Tongo est située à la frontière avec la région du Nord-ouest, où les séparatistes et forces gouvernementales s’affrontent.

Lire aussi
Le ministre camerounais de la santé publique vient d'être vacciné contre le Covid-19

C’est la première fois que des étudiants sont kidnappés dans une région frontalière francophone, depuis que les séparatistes ont pris les armes en novembre 2017.

«Ils ont attaqué cette partie du pays par le passé, alors nous savons qu’ils ont enlevé les enfants. Les forces de défense et de sécurité ont lancé une enquête approfondie sur les enfants et nous espérons qu’ils seront sauvés en toute sécurité », a-t-il déclaré.

Les séparatistes n’ont pas revendiqué l’enlèvement. Depuis la fin de l’année dernière, des étudiants ont été constamment enlevés puis relâchés dans la partie anglophone du Cameroun, par des séparatistes radicaux.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page