PolitiqueSociété

Cameroun – Crise Anglophone: Enfin les masques tombent!

Depuis le début de la crise dans les Régions du NoSo, les autorités camerounaises n’ont eu cesse de protester contre une « main extérieure » qui tirerait les marrons du feu, appelant les « vrais amis » du Cameroun à accompagner le Gouvernement dans ses efforts plutôt qu’à envenimer la situation par leurs déclarations cinglantes et leurs attitudes ambiguës.

Comme beaucoup de nos compatriotes, le citoyen lambda que je suis a toujours pensé que les autorités criaient au loup, et cela a bien arrangé les affaires des contenteurs du pouvoir en place à Yaoundé.

Toutefois, les ennemis du Cameroun, bien habitués à semer la pluie et le beau temps partout dans le Monde au gré de leurs intérêts, n’ont pas mesuré l’ampleur de la tâche dans le pays des Lions Indomptables. Oui, ce pays dont la densité d’intellectuels au km² bat tous les records. Le Camerounais peut avoir tous les défauts, mais s’il y a quelques points communs à ce peuple reconnus par tous, c’est bien la sagacité intellectuelle, la pugnacité et la vivacité d’esprit, entre autres! Vous pouvez tromper tout le peuple une fois, vous pouvez tromper une partie du peuple tout le temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le peuple tout le temps. Et nous Camerounais, nous sommes loins d’être dupes.

Nous avons certes des choses à reprocher à nos dirigeants, comme c’est d’ailleurs le cas partout dans le monde (France, Espagne, États-unis et Grande Bretagne défraient la chronique à n’en plus finir en ce moment), mais nous sommes assez matures pour savoir que personne ne peut aimer notre pays mieux que nous-mêmes. M. Barlerin, Mme Allegra, nous vous sommes reconnaissant de vos propositions, mais nous pensons que vous pouvez mettre cette énergie et ce temps que vous consacrez à nos affaires à penser à des solutions de sortie de crise dans vos propres pays, dont la situation politique a rarement été aussi déplorable. En ce moment, vos pays respectifs ont autant besoin de toutes vos énergies que le Cameroun a besoin des nôtres. D’autant plus que de plus en plus le peuple camerounaise s’interroge sur vos visées réelles, face à vos attitudes somme toute ambigües !

Sinon, comment comprendre qu’après vos multiples appels au dialogue, que le Président Biya, dans sa posture affirmée de mendiant de la paix, appelle à un Grand Dialogue National Inclusif que vous vous empressez de banaliser, sinon d’en torpiller la portée, après que l’ONU (qui paie le salaire de Mme Allegra), l’Union Africaine, le Commonwealth, l’OIF, la majeure partie des Organisations internationales qui suivent cette situation de près et plusieurs dirigeants du Monde aient félicité le Gouvernement pour cet acte fort?

Lire aussi
Coronavirus: Situation hors contrôle, l’obligation d’un confinement

Comment expliquer qu’au lendemain de ce dialogue, Mme Allegra se retrouve, sans l’aval de ses patrons (ONU), à une réunion avec les représentants de quelques chancelleries occidentales à New-York (USA, Canada, UK, Belgique, Allemagne) pour essayer par tous les moyens de faire un forcing au Conseil de Sécurité, dans l’optique d’obtenir des sanctions contre le Cameroun?

Comment expliquer, qu’au lendemain d’une Nième libération de prisonniers arrêtés dans le cadre de cette crise et de la convocation à titre exceptionnel du Parlement pour faire adopter la Loi tant attendue par le Peuple camerounais pour enfin mettre en musique la note finale de la décentralisation et consacrer le statut spécial du NoSo, au moment où les Vrais amis du Cameroun sont censés le féliciter et l’encourager, vous vous empressez de vous réunir secrètement dans une luxurieuse résidence de la capitale, le 16 décembre dernier, pour ourdir un plan qui serait le coup fatal par lequel vous porterez l’estocade au Cameroun en obtenant des sanctions économiques au Conseil de Sécurité, pour enfin asphyxier ce brave pays que ni l’exclusion de l’initiative AGOA, ni la guerre fabriquée (comme par hasard) sur toute la frontière avec son premier partenaire commercial, le Nigéria, ni les multiples sabotages, ni l’armement des rebelles, n’ont empêché l’agence Moody’s de classer deuxième pays le plus résilient d’Afrique, capable de résister à une crise économique mondiale pendant 5 ans non-stop.

Aujourd’hui vous êtes clairement démasqués! Mais sachez que le Cameroun est un pays béni, et que ses ennemis finissent toujours par se fourvoyer.

Mme Allegra, si vous étiez une bonne diplomate, vous sauriez que le Cameroun peut vous declarer persona non grata à tout moment. Puisqu’il est bien établi que l’ONU, votre employeur ne partage pas vos manigances. Sachez bien que vous ne devez encore votre poste à Yaoundé qu’à la seule galanterie de Monsieur Biya, qui ne saurait se rabaisser à combattre une dame! Les personnes avisées savent que vous reprochez aux autorités de Yaoundé de n’avoir pas agréé votre nomination comme Coordinateur Résidant du Système des Nations Unies. Mais quoi de plus normal pour un pays en développement que de préférer à ce poste un Développementaliste plutôt qu’une Humanitaire? Le Cameroun est-il un pays en guerre?

Lire aussi
Voici comment les Etats-Unis fabriquent les Fake News sur le Cameroun et terrorise les citoyens camerounais

M. Barlerin, tout le monde sait que vous ne savez rien à la diplomatie. Mais ce n’est pas de votre faute! Celui qui vous a parachuté Ambassadeur à Yaoundé (doit-on rappeler que vous n’avez jamais eu un poste important dans la diplomatie), votre patron Tibor Nagy, qui a été au début des années 90 le Conseiller Diplomatique de cet Ambassadeure Américaine qui s’était promise de déboulonner notre Président de la République, ce même diplomate qu’on a vu il y a quelques semaines arborer son plus grand sourire aux côtés des terroristes ambazoniens sur une photo virale sur internet, était sûr qu’avec vous il allait enfin finir ce travail qu’il n’ont pas pu concrétiser durant leurs fonctions au Cameroun.

Sachez enfin qu’au pays des nos ancêtres, tout ce qui est fait la nuit se retrouve au grand jour tôt ou tard. Vous vous demanderez comment les Camerounais ont fait pour savoir que Mme Allegra a abandonné son poste à Yaoundé, pour aller faire un exposé devant ses vrais patrons à New-York en leur présentant un faux état des lieux du Cameroun? Vous êtes sans doute intrigués de savoir comment tout Yaoundé est au courant de votre réunion secrète de lundi dernier? Vous vous demanderez aussi comment le peuple camerounais est toujours au courant de toutes vos rencontres avec les rebelles aussi bien ici qu’ailleurs? Eh bien, référez vous à ce que nous vous disions tantôt, le Cameroun est ce pays béni dont les ennemis se fourvoient toujours, et où tout ce qui est fait la nuit, se retrouve sur la place publique au petit matin. Si vous voulez bien vivre dans notre terre très hospitalière, n’oubliez jamais ces 2 derniers principes!

Anicet Manu Duprix

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer