Société

Cameroun – Covid 19 : Un médicament issu de la médecine traditionnelle autorisé

Une note signée du Ministre de la Santé publique, Dr Manaouda Malachie le 8 juillet 2021 autorise la mise sur le marché camerounais d’un produit issu de la médecine traditionnelle. Dans le but de combattre le Coronavirus.

«Faisant suite à l’introduction d’une demande d’autorisation de mise sur le marché camerounais pour le médicament traditionnel amélioré dénommé “Corocur, poudre sèche de thymus vulgaris de 50 g, flacon de 60 ml”, j’ai l’honneur de vous faire connaître que votre dossier a reçu un avis favorable de la Commission nationale du Médicament, réunie en sa session du 17 au 19 mai 2021 L’indication retenue pour ce produit est la suivante: Adjuvant au traitement du Covid-19. L’autorisation de mise sur le marché accordée à ce produit a une durée de 3 ans à compter de la date de signature de l’acte y afférent», ainsi peut-on lire dans le document parvenue au sein de notre rédaction et adressé au “Dr Yagnigni Mfopou Euloge et les Promoteurs de la Bonne Santé”. Une bonne nouvelle quand on sait que les acteurs de la pharmacopée ont toujours voulu que le gouvernement les autorise à combattre à leurs façons la lutte contre la pandémie.

Ceci vient mettre un accent sur le potentiel africain. Ce d’autant plus que l’on apprend que les gouvernements africains, par l’intermédiaire de leurs Ministres de la santé, ont adopté au cours de la cinquantième session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique tenue en 2000, une résolution sur la médecine traditionnelle dans laquelle les États Membres étaient invités à générer des données factuelles sur la sécurité, l’efficacité et la qualité de la médecine traditionnelle. Les pays étaient aussi invités à effectuer des recherches pertinentes et à demander aux autorités nationales de réglementation pharmaceutique d’approuver les médicaments conformément aux normes internationales, qui préconisent notamment que le produit suive un protocole de recherche strict et soit soumis à des tests, ainsi qu’à des essais cliniques.

Par ailleurs, ce n’est pas le premier produit anti-covid initié par des civils. On se rappelle du produit Viro Green Force 4 (Traitement préventif et curatif) du coronavirus qui a été proposé avec succès au gouvernement Cameroun par Dr Briand K. Le gouvernement devrait donc continuer à encourager des initiatives des acteurs de la pharmacopée africaine.

Linda Mbiapa

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page