Economie

Cameroun – Coton : l’Union Européenne débloque 10 milliards pour les petits producteurs

Ce financement destiné aux petits producteurs, éleveurs et activités connexes du Grand-Nord Cameroun, se situe dans le cadre du projet dénommé ‘’accompagnement des mutations du bassin cotonnier du Cameroun’’.

En somme, c’est un peu plus de 250 000 personnes qui verront ainsi leur situation socioéconomique s’améliorer à travers ce projet. L’Union Européenne vient d’octroyer un peu plus de 10 milliards au Cameroun pour développer le bassin cotonnier de la partie septentrionale. Ce financement qui permettra notamment de relever les défis auxquels fait face cette filière est d’une importance capitale pour le Cameroun.

Le financement de l’Union Européenne se situe dans le cadre du projet ‘’accompagnement des mutations du bassin cotonnier du Cameroun’’, soit 10 milliards de francs CFA, pour améliorer la situation socioéconomique des revenus, dans une perspective de préservation de ressources naturelles.

Lire aussi
Coton : 2ème source de devise pour le Cameroun après le pétrole

Les bénéficiaires sont les petits producteurs, les éleveurs et les entrepreneurs agropastoraux, les transformateurs et les prestataires de service du bassin cotonnier du Cameroun, avec un focus sur les femmes et les jeunes. Soit un peu plus de 250 milles personnes des Régions de l’Extrême-Nord, du Nord et de l’Adamaoua.

Les activités concernent l’amélioration de la productivité de la durabilité de la culture du coton, culture vivrière de rotation et de l’élevage. Le renforcement de la sécurité du foncier, la gestion durable des terres, et la prévention des conflits agropastoraux, la bancarisation des transferts financiers en milieu rural, et la facilitation de l’accès des petits producteurs, et éleveurs au financement.

Lire aussi
Coton : 2ème source de devise pour le Cameroun après le pétrole

Il est également envisagé d’augmenter les capacités de traitement des usines Sodecoton pour l’égrenage et la culturation, puis la professionnalisation et le développement de l’entreprenariat agropastoral, encourager les investissements dans la production, la transformation et la commercialisation des produits. Il s’agit en somme d’améliorer le potentiel de développement et d’exportation de la filière coton au Cameroun.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer