Politique

Cameroun – Conseillers régionaux: Le Rdpc va trôner sur le nord

La tendance est hautement en faveur du Rdpc malgré le doute qui planait dans l’esprit de la crème politique du parti au pouvoir dans le Nord.

Les tendances des 4 départements de la région du Nord donnent le Rdpc largement favori après une campagne mouvementée où les responsables politiques avaient une peur bleue d’un vote sanction. La discipline aurait largement prévalu dans l’esprit des grands électeurs après une campagne de proximité musclée qui a valu la descente de Benoît Ndong Soumhet, l’envoyé du comité central venu en appui aux équipes de campagnes déployées sur le terrain. Dans la Bénoué tout comme dans le Faro ; le Mayo Louti et le Mayo Rey rien n’a fait obstruction au déroulement du scrutin.

Les bureaux de vote se sont bien ouverts à 8h et se sont fermés à 18h et puis ont suivi les dépouillements. Le seul incident naturel a été enregistré à Garoua dans les rangs du collège des chefs traditionnels. Un chef de 2e degré dans l’arrondissement de Touroua dans le département de la Bénoué s’est éteint juste à la sortie de l’isoloir après l’expression de son devoir civique. Les 684 conseillers municipaux de la région ont bien voté ainsi que les 1507 chefs traditionnels.

Lire aussi
Cameroun: Malgré l’arrêt des poursuites ordonné par Paul BIYA, Atangana Kouna va rester en prison

Dans la Bénoué, les conseillers municipaux étaient répartis dans 4 bureaux de vote pour un total de 369 inscrits. Le Mayo Rey a enrégistré 147 inscrits, le Mayo Louti 115 inscrits et le Faro 50 inscrits. La Bénoué selon les tendances a une majorité absolue, le Faro a fait du 100%, le Mayo Rey plus de 72% à cause de l’abstention des conseillers municipaux de l’Undp de Touboro. Si l’on totalise les pourcentages ; le Rdpc serait largement au-dessus de 66%. Le Rdpc serait dans l’expectative de plus de 56 conseillers municipaux largement suffisant pour peser dans le vote du président régional si tous accordent leur violon.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page