Avima Iron Ore Limited

Cameroun / Congo : Dion Nguté et Pierre Oba pour une collaboration fructueuse dans le domaine minier

Economie

Envoyé spécial du président Denis Sassou Nguesso, le Ministre d’État, Ministre des Mines et de la Géologie, Pierre Oba, a été reçu vendredi 28 mai 2021 par le Premier ministre Joseph Dion Nguté.

Au menu des échanges, le développement d’un projet minier de fer dans la zone qui chevauche entre l’Etat du Cameroun et le Congo Brazzaville. Une rencontre remplie de de symboles pour marquer la satisfaction: «Je tiens à remercier le Premier ministre pour nous avoir donné l’opportunité d’avoir cet échange sur un sujet important d’intérêt commun à nos deux Etats, à nos populations communes», a déclaré Pierre Oba, Ministre d’État, ministre des mines et de la géologie au sortir de l’audience

La tournée de l’émissaire congolais fait suite à l’attribution de trois titres d’exploitation par décret présidentiel du 30 novembre 2020 à la compagnie minière Sangha Mining Development pour l’exploitation du gisement de fer d’Avima Badondo et Nabeba dans le département de la Sangha pour une durée de 25 ans. Avec donc un investissement estimé à près de 5495 milliards de Francs CFA, il est question de voir avec le Cameroun pour booster l’économie et développer les infrastructures des deux Etats. Ce partenariat aura « un impact direct sur la création des emplois au Cameroun », nous fait comprendre un expert minier.

Il faut bien le préciser, le Congo s’est engagé dans la lutte contre les indélicatesses de certaines structures qui ne respectent pas les clauses. C’est dans ce contexte qu’il a été procédé au retrait des permis des sociétés minières Congo Iron, propriété de l’australienne Sundance et à Avima fer pour « insuffisance d’exploitation et non-paiement des redevances prescrites par la loi congolaise », nous apprend-on des sources diplomatiques. Et dans la dynamique de propulser le développement, le ministre Pierre Oba, a signé en mars 2021 un nouveau contrat avec la société Sangha Mining Development à qui on a fait confiance à leur volonté et à leur engouement dans l’exploitation de ce minerai. « Tous commencent avec la même volonté, le même engouement. Mais nous n’avons pas le choix que d’avoir des partenaires pour développer ces projets. Et un consortium de sociétés chinoises a décidé de reprendre ce projet avec nous, avec pour le moment de très bonnes intentions et nous avons accepté de cheminer avec eux. Surtout qu’ils sont en négociations avec l’Etat camerounais ici. Donc on reprendra pratiquement la même opération», a déclaré Pierre Oba qui précise encore que «maintenant nous opérons tous en hommes aguerris. Donc on ne laissera plus passer trop de temps comme auparavant où on était presqu’en apprentissage. Maintenant on est tous avertis, nous allons veiller à ce que les lois et règlements de nos Etats soient respectés par nos partenaires et que, ceux qui arrivent-là, s’ils ne marchent pas, notre attitude sera la même vis-à-vis des nouveaux partenaires. Mais je crois qu’ils sont au courant que nous n’accepterons plus le désordre », a-t-il prévenu avant de rejoindre définitivement ses quartiers.

Arrivé en terre camerounaise depuis le 25 mai dernier, c’est un programme chargé qui attend le Ministre d’État Pierre Oba. Ce dernier qui a déjà été reçu par le Premier ministre camerounais devra non seulement rencontrer le ministre des Transports pour discuter de la problématique des infrastructures de transport et d’évacuation, afin de mutualiser conjointement leurs ressources pour rendre ce projet rentable, mais aussi le ministre des Finances pour discuter des aspects douaniers, fiscaux et des avantages que ces deux États pourront tirer de ces opérations.

L’agenda de Pierre Oba s’est poursuivi au palais de l’unité où il a été reçu par le chef de l’Etat, Paul Biya. Même si rien n’a filtré sur cette rencontre, on peut penser que les deux hommes ont évoqué cette perspective de développement des deux pays

Alphonse Jènè

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *