Société

Cameroun: Comment le Dg de Matgénie voit l’avenir

A l’occasion des fêtes de fin d’année, une importante cérémonie s’est déroulée au siège de l’entreprise à Yaoundé.

Grande euphorie cet après-midi dans les locaux du Matgenie. Entre revêtement aux couleurs de Noël, tenues d’apparats pour les employés et invités, accolades, fous rires et dégustations, la fête a été au-delà de ses attentes. Après plusieurs années d’inexistence, l’arbre de noël refait surface au sein de l’entreprise avec un programme croustillant ponctué par des galettes musicales, photo de famille, remise des cadeaux, danses et buffets et mot du Directeur Général de l’entreprise.

Si la plupart du temps, les discours d’arbre de Noel sont surtout là pour souhaiter d’excellentes fêtes aux maillons des entreprises, celui du Directeur Général du Matgénie M. Désiré ABOGO NTANG a été un message d’espoir en un avenir meilleur pour cette société de matériel de génie civil.
En effet, durant son allocution, il fait un petit bilan de ce qui a été mis sur pied depuis son entrée en jeu notamment, « la mise en place du comité d’hygiène et sécurité ; le recrutement d’un médecin du travail pour Yaoundé ; la reprise de versement des cotisations à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale suspendu depuis août 2004 et biens d’autres ». Aussi, a-t-il fait un arrêt sur les perspectives capitales de l’entreprise à l’instar, du paiement régulier des salaires, la mise en place de l’assurance maladie, ou encore des privilèges pour le personnel désireux d’un camion pour la construction de sa maison.

Lire aussi
Cameroun - Hécatombe de Dschang : Voici les confidences du chauffeur du bus

Le DG a également profité de l’occasion pour tirer la sonnette d’alarme sur les attitudes des employés. « Chers collaborateurs, vous devez être sérieux dans vos choix en optant pour les solutions économiques et dans le comportement en évitant de surfacturer ». Un message tel un pistolet chargé dans le but d’éviter les mauvais clichés de grèves, interminables mois de salaires impayés, malversations, détournements de fonds ou encore des mises arrestations. Néanmoins, Francis Henri ESSOMBA, représentant du personnel a témoigné de la gratitude des employés en affirmant que « nous sommes très contents car certains problèmes que nous avons soumis ont déjà été résolus ».

Lire aussi
Cameroun : Sa majesté NONO TCHOUTOUO, précurseur de la renaissance Bangoua 1854-1957

A travers cet arbre de noël quasi inexistant depuis la création du Matgénie , c’est bel et bien un nouveau jour qui se lève pour ce mastodonte du matériel du génie civil au Cameroun longtemps sous le joug du mauvais management et gestion de celui-ci.

Andrea ESSONO

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page