Economie

Cameroun – Chantiers: Le complexe urbain de Yaoundé se dessine

Deux imposantes tours constituant la première phase de ce chantier attirent déjà l’attention des citadins.

Les images des appartements-témoins des bâtiments tout près de l’Immeuble de l’émergence à Yaoundé sont venues conforter Marie Ngono dans son idée. Le lieu de résidence idéal. De l’intérieur comme de l’extérieur, ces deux tours construites par l’entreprise chinoise Core Cameroun, attirent les regards et séduisent. A l’extérieur, la peinture blanche et l’architecture des lieux donnent de l’allure à ces bâtiments de onze niveaux chacun. Ils sont deux pour le moment pour un total de 41 appartements qui vont jusqu’à cinq chambres. L’un sera géré par la Communauté urbaine et l’autre par l’entreprise chinoise Core. Ce sont d’ailleurs les deux partenaires engagés dans la réalisation de ce chantier entièrement financé par la partie chinoise. C’est par l’ascenseur de service qu’on accède pour le moment à ces deux tours.

Et lorsqu’en ce début d’aprèsmidi du 7 octobre 2020, il fait escale au niveau 2 du bloc 2, une odeur de neuf transperce l’odorat du visiteur. Un responsable de l’entreprise chinoise Core Cameroun et un cadre de la Communauté urbaine de Yaoundé jouent les guides. La découverte de l’intérieur de l’appartement-témoin se fera avec eux. La gestion de ce bloc est d’ailleurs la responsabilité de Core Cameroun. Bâti sur près de 130 m2, l’appartement abrite une salle de séjour, trois chambres, deux douches, une cuisine. Les murs sont d’un blanc immaculé, les carreaux dans certaines pièces aussi. Dans d’autres, le parquet brille. Le matériel de décoration emprunté à un grand magasin de vente de l’immobilier dans la ville donne encore plus de classe au lieu. La sécurité sera aussi au rendez-vous. Ici, un dispositif de contrôle d’accès est installé dans chaque appartement. Pour obtenir un logement dans ce bloc 2, il faut vider sa tirelire. L’un des ingénieurs chinois parle de 2000 dollars le m2 soit 1,150 millions de F. L’option de location est encore envisagée. Au bloc 3, immeuble appartenant à la Communauté urbaine de Yaoundé, c’est un appartement de quatre chambres qui sert d’appartement-témoin. Bien plus grand, il offre également du confort.

Lire aussi
Cameroun: BRASAF, Le nouveau-né des brasseries arrive sur le marché

La phase 1 de ce projet symbolisée par ces deux tours est presque terminée. Ceci aurait pu se faire plus tôt mais, du fait du Covid-19, les travaux de construction du chantier ont pris du retard. D’après des responsables, il ne reste plus que quelques finitions et l’installation de certains matériels. En face de ces tours, deux autres commencent à sortir de terre. Cette fois, elles seront de quatorze niveaux. Au rez-de-chaussée, renseignent les guides, il est prévu des supermarchés. Tout comme une piscine. Le complexe urbain de Yaoundé s’étale en effet sur c’est 13 512 m2 sur lesquels cinq tours au total seront implantées. On y retrouvera des habitations, des bureaux, des centres d’affaires, des aires aménagées et bien d’autres commodités indispensables dans ce genre d’espace.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page