Politique

Cameroun : Ce que promet le maire de la ville de Bafoussam

Reconstruction des principaux marchés et couverture de la ville en télécommunication sont au cœur des projets vendus par le maire de la ville de Bafoussam.

C’est la promesse d’une ville développée et le renforcement de la gouvernance locale que fait le maire de la ville de Bafoussam, Roger Tafam. En mutations infrastructurelles depuis quelques années, la ville qui bénéficie de nombreux projets gouvernementaux et de l’Agence française de développement montre quelques signes d’évolution. Il est des logements sociaux de Kouekong, comme du Centre hospitalier de référence situé non loin du stade omnisport de Bafoussam. Lui-même nouvellement construit. C’est de même que les artères principales de la ville sont progressivement rajeunis.
Bafoussam vue sous ce prisme peut faire oublier les nombreuses autres entraves qui l’empêchent de résolument se positionner dans le giron des villes modernes. Le maire de la ville de Bafoussam, lui-même, met en perspective l’absence de moyens de transport en commun qui caractérisent toute ville moderne. Au-delà de quelques artères secondaires qui connaissent quelques coups de pelles, Bafoussam a mal à son visage global. La ville qui doit accueillir une poule de la Coupe d’Afrique des nations courant janvier 2021 ne présente pas fière allure. De même que la cité qui se veut cosmopolite manque cruellement de logements sociaux susceptibles de contenir la forte demande exprimée depuis quelques années. Au registre des promesses faites par l’édile de la ville de Bafoussam figure le plan secteur de Kouekong. Cité «futuriste» qui devra voir l’érection d’une nouvelle ville. Un nouvel espace qui viendrait résorber le sempiternel problème de restructuration de nombreuses zones
d’habitation à risque au cœur même de la ville de Bafoussam.

Aménagements

Bâtisse héritée de l’ancienne Communauté urbaine de Bafoussam, le siège de la mairie de la ville rentre dans les perspectives du maire Roger Tafam qui promet lui donner un coup de neuf. De même que le maire qui fait l’objet de critiques acerbes après qu’il ait fermé la bibliothèque municipale promet un bâtiment «ultra moderne». Au cœur de la stratégie économique et financière de la mairie de la ville de Bafoussam, les installations marchandes ne payent pas de mine. Certes, le pan central du marché « A » de la ville connait quelques aménagements mais l’ensemble du parc marchand public de la ville reste à l’image de la vieille ville. Des raisons pour l’exécutif d’annoncer l’accès à des financements octroyés par le Feicom pour la reconstruction des deux principaux espaces marchands ainsi que l’électrification d’une partie de la ville. Le maire de la ville de Bafoussam projette par ailleurs la cité vers une couverture en télécommunication de haut débit. Question de faire de Bafoussam «une ville intelligente».

Lire aussi
Cameroun: Tomaïno Ndam Njoya met le gouverneur de l'Ouest à sa place

Joseph OLINGA N.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page