Economie

Cameroun : Camtel signe une convention avec 24 distributeurs

L’objectif est de rapprocher davantage les produits de sa marque commerciale Blue, vers les clients à travers la stratégie zoning.

La Cameroon telecommunications (Camtel) prépare son entrée dans le Mobile en tant que 4ème opérateur. L’entreprise publique a tenu le mercredi 22 septembre 2021, au siège de la Business Unit mobile à Yaoundé, une réunion stratégique avec 24 nouveaux distributeurs agréés venant des dix régions du pays. Une grande première. La convention entre l’opérateur historique des télécommunications au Cameroun et ses distributeurs vise à préparer le terrain avant l’arrivée du nouveau produit de la marque commerciale Blue. Dans un environnement de télécommunications très concurrentiel, Camtel veut se positionner comme le leader du secteur au regard des investissements consentis.

Pour cela, l’administration a décidé de revoir sa politique de distribution dans l’optique de se rapprocher davantage de sa clientèle. « Nous avons fait appel à tous nos distributeurs agréés qui ont été sélectionnés à la fin d’un processus rigoureux. Nous allons travailler avec eux pour essayer d’émailler tout le territoire national. L’objectif est de nous rapprocher beaucoup plus de notre clientèle dans la politique de la distribution de nos produits de télécommunication », a souligné Aboubakar Fadimatou, conseiller technique n°3 de l’entreprise. La nouvelle politique de distribution est basée sur le « Zoning ». Elle consiste à affecter aux distributeurs agréés des zones d’exclusivités. Cette stratégie leur permettra de travailler dans des conditions optimales et d’avoir un retour rapide sur investissement. « Un distributeur va travailler dans une zone précise pour satisfaire notre clientèle. Le client est au centre de notre préoccupation. Pour le produit mobile, le client ne doit pas faire une longue distance pour obtenir nos produits », a-t-elle insisté.

L’approche « customer centricity » (orientation client, Ndlr) se veut une réalité, à en croire Gilbert Ngono, le chef du Business Unit Mobile. Pour lui, le client est la priorité. « Aujourd’hui, nos clients ont des difficultés à accéder aux produits de Camtel. Ils parcourent de longues distances pour avoir ces produits. Avec la mise en œuvre des nouveaux distributeurs sur le territoire national, les clients seront mieux servis. Les distributeurs seront à tous les carrefours ». Et de poursuivre : « Camtel sera toujours présent avec ses 124 agences sur tout le territoire national pour répondre aux différentes préoccupations de ceux qui veulent venir en agence ». Une nouvelle approche qui a fait courir de nombreux Camerounais prêts à accompagner Camtel et surtout à saisir les opportunités.

Mbienda Thomas fait partie des heureux distributeurs. « Je suis dans le développement du numérique dans les collectivités territoriales décentralisées. Nous pensons que Camtel est le partenaire national le plus indiqué. Notre rôle sera d’apporter à l’utilisateur final, le produit mobile de Camtel. Ça va booster l’environnement économique du Cameroun surtout que le numérique est classé comme 3ème pilier de la stratégie nationale de développement 2020-2030 », s’est réjoui le directeur Centre 3. Et d’ajouter en guise de perspective : « Dans le Centre 3, j’ai 16 collectivités territoriales décentralisées. Je vais créer un point de vente par collectivité décentralisée et recruter au moins 10 revendeurs ; soit environ 160 revendeurs ». Les différents distributeurs sélectionnés réfléchissent déjà sur les approches à déployer pour créer des points de vente dans leurs différentes zones.

Depuis mars 2020, le gouvernement a accordé à la Camtel trois conventions dans le fixe, le transport et le mobile. A travers sa marque commerciale Blue, la Cameroon telecommunications est déterminée à reprendre sa place de leader du secteur des télécommunications au Cameroun.

Solière Champlain Paka

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page