Cameroun – Budget d’investissement public 2013-2014: Le Minepat audite 500 projets

Les programmes ciblés sur toute l’étendue du territoire représentent la somme globale de 37 milliards F Cfa. Dans le cadre d’une mission de contrôle de l’exécution physique du Budget d’investissement public (Bip) pour les exercices 2013 et 2014, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Emmanuel Nganou Djoumessi, vient de déployer 10 équipes constituées chacune de trois contrôleurs de projets, à l’effet d’aller vérifier, dans l’ensemble des dix régions, la conformité de 500 projets et programmes aux clauses techniques des contrats qui lient les entreprises adjudicataires à l’administration. Les 500 projets ciblés représentent la somme globale de 37 milliards F Cfa. La brigade des contrôles du Minepat devrait également, au terme de sa mission qui va durer un mois, a-t-on appris, produire des statistiques sur la performance réalisée par les administrations sectorielles et leurs démembrements territoriaux, au titre de l’exécution physique conforme des projets d’investissement public, en vue de renseigner le Minepat et les organes de l’Etat compétents pour connaître de ces statistiques, sur l’état de l’exécution physique du Bip des exercices précités.
Elle devra également préparer une prise de décision appropriée pour la programmation budgétaire de l’exercice budgétaire 2016 à partir de la cartographie de l’état de réalisation physique des projets ciblés et contrôlés, et pour les irrégularités constatées dans l’exécution des projets qui ont fait l’objet d’un contrôle ciblé. De manière spécifique, pour ce qui est des résultats attendus de cette opération, les équipes du Minepat devront identifier les facteurs qui ont entravé la bonne exécution des investissements publics au cours des exercices 2013 et 2014, s’assurer du respect scrupuleux des unités physiques par les entreprises adjudicataires des marchés, etc. Les cas d’atteinte à la fortune publique dans la réalisation des exercices précités du Bip, annonce Emmanuel Nganou Djoumessi, seront transmis au Contrôle supérieur de l’Etat, ainsi que dans toutes les autres administrations compétentes.
La mission de contrôle du Minepat s’inscrit dans le cadre global de la mise en œuvre du programme 302, portant sur l’ « [i]Appui à la relance économique pour l’accélération de la croissance[/i] », et l’Action 06 sur le « Suivi, évaluation et contrôle de l’exécution du Bip ».

[b]Jean De Dieu Bidias[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *