Société

Cameroun : Bouba Simala a bel et bien été acquitté face à Cavayé Yeguié Djibril

L’ex aide de camp du PAN, faut-il le rappeler, était poursuivi par son ancien patron pour tentative d’enlèvement, terrorisme, incitation au braquage en complicité avec le contre-amiral Fouda et le général Ivo, au cours d’une séance de sport au parcours Vita de Yaoundé.

Or il écope de 06 mois d’emprisonnement pour non-respect de consigne, qui n’a rien à voir avec les griefs qui lui sont imputés.

Le verdict de l’affaire judiciaire qui oppose Bouba Simala à l’honorable Cavaye Yéguié Djibril, sis-devant Président de l’Assemblée Nationale, est tombé mardi 18 août. L’ex aide de camp du PAN, a été condamné à 06 mois d’emprisonnement pour non-respect de consigne.

Une surprise, pour les uns et les autres d’autant plus qu’il est poursuivi pour des faits très graves, à savoir, tentative d’enlèvement, terrorisme, incitation au braquage en complicité avec le contre-amiral Fouda, et le général Ivo. Mais pour toute cette litanie de grief, la présidente du tribunal militaire Ngouongue Youmbi Sandrine a estimé qu’ils étaient tout simplement non fondés. Dès lors les six mois d’emprisonnement infligé au capitaine apparaissent vraisemblablement comme un lot de consolation que le camp d’en face refuse de digérer.

Lire aussi
Soins gratuits à l'Hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé

Il se dit au sujet de ce verdict diversement interprété par la presse camerounaise, que certains journaux de la capitale, ont été mise à contribution, à coup d’espèce sonnante et trébuchante, pour faire croire à l’opinion, surtout dans le septentrion où se trouve actuellement le PAN, que le capitaine Bouba Simala a été condamné. Question dit-on d’apaiser ce dernier, qui est dans tous ses états.

Toute chose qui semble ne pas être dénuée de tout fondement, dans la mesure ou quelques Directeurs de Publication dont la ligne éditoriale est connue, ont porté cette affaire à la Une de leur tabloïd. « Verdict sur l’affaire Cavaye Yéguié Djibril contre Bouba Simala : la presse a menti ; Affaire Cavaye Yéguié Djibril contre Bouba Simala, Bouba Simala jamais acquitté écope de 6 mois de prison ferme… »

Toutefois, si la décision rendue par le Tribunal militaire de Yaoundé constitue un ouf de soulagement pour le capitaine Bouba Simala, ce verdict ne marque pas forcément la fin de ce feuilleton judiciaire dans la mesure où le conseil de Cavaye Yéguié Djibril peut encore faire appel.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page