Economie

Cameroun : Bolloré Transport & Logistics vole au secours des étudiants et des élèves

Cette entreprise citoyenne a rénové l’amphithéâtre 100 de l’ESSEC (Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales), sis à l’Université de Douala au quartier Ange Raphaël.

L’amphithéâtre 100 de l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC) est totalement différent de ce qu’il était il y’a encore quelques semaines. Afin de permettre aux jeunes étudiants d’évoluer dans des conditions favorables d’apprentissage, des travaux de rénovation, qui ont consisté au carrelage du sol, à la pose de baies vitrées, à la réfection de l’étanchéité de la toiture, à la peinture des murs, à la réfection des circuits électriques, au ponçage et au vernissage des tables-bancs, y ont été effectués. Les filiales de Bolloré Transport & Logistics (CAMRAIL, SEPBC, BOLLORE TRANSPORT LOGISTICS CAMEROUN) sont les auteurs de ce geste de bienfaisance.

Le nouveau visage de cette partie de l’Université de Douala, qui a fière allure, a été présenté, le 24 septembre dernier, à quelques étudiants de l’Essec, aux employés de Bolloré Transport & Logistics et à quelques médias locaux, etc. au cours d’une cérémonie présidée par Mohamed Diop (Directeur régional Golfe de Guinée-Bolloré Transport & Logistics), le Pr. Joseph Marie ZAMBO BELINGA (Vice-Recteur chargé du Contrôle interne et de l’Evaluation de l’université de Douala) et le directeur de l’ESSEC.

Lire aussi
Cameroun: Le gouvernement prend fait et cause pour l’importation et non la production du riz

C’est dans le cadre de l’action sociale baptisée Marathon Day (course solidaire du Groupe Bolloré qui s’est déroulée du 17 au 24 septembre 2020 pour la première fois via l’application United Heroes, en raison de la crise sanitaire de Covid-19) que les filiales de Bolloré Transport & Logistics ont donné ce coup de pouce aux « cops » de l’Essec. « Le geste posé par Bolloré Transport & Logistics est extrêmement important parce qu’il offre un nouveau cadre de vie aux étudiants de l’Essec. Ce geste va contribuer au rehaussement de la vie académique dans notre institution… », pense le Pr. Joseph Marie ZAMBO BELINGA.

Lire aussi
Filière cacao : la fève camerounaise est victime d’une décote qui ruine les producteurs

Selon Mohamed Diop, « Cette 5ème édition du Marathon Day se tient dans un contexte particulier, marqué par la pandémie de la Covid-19. Nous sommes aux côtés de nos frères de l’université de Douala et particulièrement de l’ESSEC où des enseignants font un travail exceptionnel depuis sa création il y a 41 ans. Beaucoup de nos collaborateurs ont été formés dans cette prestigieuse école. Nous pensons que ces structures de formation peuvent nous aider demain à rebondir. C’est pourquoi modestement nous avons rénové cet amphi 100 de l’Essec. Nous avons donné avec le cœur et nous continuerons à le faire. C’est le début d’une longue collaboration ».

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page