Cameroun: attaque de Boko Haram à Balgaram, dans l’Extrême-Nord

Boko Haram en voiture

Des hommes armés présumés membres de la secte islamiste nigériane Boko Haram ont attaqué dans la nuit de samedi à dimanche Balgaram, localité de la région camerounaise de l’Extrême-Nord proche de la frontière avec le Nigeria, région par ailleurs secouée par deux attentats-suicides dimanche matin, annoncent des sources militaires.
Peu de détails sont fournis au sujet de cette attaque, les réseaux de communication étant perturbés en ce moment dans la zone, ont rapporté ces sources jointes dimanche par Xinhua. Impossible donc pour l’instant de savoir si
l’attaque a fait ou non des victimes, autant dans le camp camerounais que du côté des assaillants.
Cette attaque survient au lendemain de la prise de fonctions vendredi à Maroua, la principale ville de
l’Extrême-Nord, du général Bouba Dobékréo comme comandant du premier secteur de la Force multinationale de la Commission du Bassin du lac Tchad (CBLT) pour la lutte contre Boko Haram, dans un contexte par ailleurs alourdi par deux attentats-suicides survenus dimanche matin à Kolofata, dans la même région.

Le bilan provisoire de ce double attentat s’établit à 10 morts et 14 blessés, selon des sources militaires, contre 7 morts, d’ après les premières estimations communiquées à Xinhua par le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *