Société

Cameroun : 6 cas suspects de Choléra à Obala

Le district de santé de cette commune du département de la Lékié, dans la région du Centre, a récemment reçu 6 cas suspects de choléra en provenance de Batchenga, une ville voisine.

La nouvelle annonçant 6 cas de Choléra détectés à Batchenga et conduits à l’hôpital de district d’Obala s’est répandue comme une trainée de poudre. Au district de Santé d’Obala on parle plutôt de cas suspects dont les analyses sont en cours. « Le district n’est pas encore en épidémie. Nous avons juste repéré des cas et nous avons mené des investigations. Ces cas ont déjà été pris en charge bien évidemment. Ils venaient de Batchenga. Et nous avons utilisé le protocole prise en charge de choléra. Actuellement, nous sommes en attente de résultats parce que nous avons prélever des selles des suspects malade », fait savoir le directeur de cette structure de santé.

Ce dernier rassure que si les cas suspects s’avéraient positifs, le district de Santé d’Obala pourra parfaitement maitriser la situation et que les mesures de prévention ont d’ores et déjà été prises : « Nous avons déjà commencer à faire ce qu’il y’avait à faire. C’est-à-dire, lorsque nous avons un cas de choléra, il faut se lancer à la recherche des cas qui ont été en contact avec ses personnes malades. Et aussi désinfecter le lieu de provenance du cas. Ce qui a déjà été fait », ajoute-t-il.

Lire aussi
Cameroun : Une femme braquée et violée à Souza

Le responsable du district de Santé d’Obala appelle par ailleurs les populations et les municipalités des deux villes à renforcer les mesures d’hygiène et de salubrité autour des lieux publics et des habitations car le Cameroun tout entier est en situation d’alerte : « Il y’a probablement le choléra quoi frappe à nos portes. Et donc, les mairies devraient encore plus renforcer les mesures préventives au niveau de la communauté. En l’occurrence, les marchés et les gares routières et autres », conclut-il.

Rappelons que l’épidémie de Choléra gagne de plus en plus de terrain dans notre pays qui est déjà touché par le coronavirus. Déclarée en mai dernier dans la cité économique Douala, cette maladie avait fait quatre morts sur un total de 22 cas recensés. A Londji (localité située dans l’arrondissement de Kribi 2e), 42 cas suspects avaient été enregistrés et 4 personnes en étaient mortes, au mois de juin. Pour l’heure, le bilan exacte de cette épidémie sur tout l’ensemble du territoire est inconnu.

Lire aussi
Cameroun : Kribi dans l’étau du choléra

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page