Economie

C2D et la plateforme de compétences Franco-Camerounaise, désormais main dans la main

Une convention de partenariat technique et financier a été signée ce vendredi 1er février 2019 à Yaoundé, entre le comité technique bilatéral du contrat de Désendettement et de Développement et la plateforme de compétences Franco-Camerounaise de volontariat.

La convention qui entre ainsi en vigueur, le restera jusqu’au 31 décembre 2021.
Cette convention qui porte un montant de F CFA 161 168 635 TTC, va permettre la mobilisation de volontaires Franco-Camerounais afin de proposer aux programmes du C2D des réformes d’expertise et des volontariats de différents types qui peuvent être mobilisés, individuellement ou en binôme. Les domaines d’intervention sont : la formation professionnelle, la santé, l’agriculture, l’environnement, l’eau et l’assainissement, l’urbanisme, les TIC, la décentralisation et le développement local, la liste n’est pas exhaustive. « L’appel au volontariat constitue une innovation majeure dans le cadre de la mise en œuvre du 3eme C2D. Il s’agit d’une décision stratégique avec une portée opérationnelle importante. » C’est à juste titre que Richard OBAM, le président du comité technique bilatéral du C2D l’a dit. En effet, cette convention offre l’opportunité aux volontaires d’apporter leurs expériences et compétences, afin de renforcer la mise en œuvre de l’impact des programmes C2D.

Le Cameroun est le 1er pays à avoir bénéficié du C2D, un important outil de coopération innovant mis en place par la France en juin 2006. Les deux premiers C2D ont porté un investissement de 566 milliards F CFA. Les retombées et les réalisations du C2D sont palpables et visibles sur l’étendue sur l’étendue du territoire national dans des domaines aussi divers que variés.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer