AVORTEMENT: Loi ou Morale

« Il n??y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir »Il ne se passe pas un jour au Cameroun sans qu??on ne découvre le corps d??un foetus au coin d??une rue, dans une poubelle ou au fond d??un trou sommairement recouvert.Le fameux protocole de Maputo qui aujourd??hui suscite des remous tant dans les populations

qu??au sein de l??église n??est ni plus ni moins une mesure prise par les responsables quelques pays africains (dont le Cameroun) visant à limiter les dégâts que causent les avortements clandestins et chasser définitivement les charlatans qui s??enrichissent et causent stérilité et décès chaque jour chez nous. Il ne s??agit peut être pas de savoir si cela est bien ou pas car la question ne se pose pas en ces termes, mais bien de se demander si pour une fois les femmes camerounaises comme celles de la plupart du monde ont le droit de décider en toute légalité sur des questions concernant leur bien être ainsi que celui de leurs familles. Il convient de rappeler qu??il ne s??agit aucunement d??un encouragement fait aux femmes à avorter. Et quand bien même l??église catholique crierait au scandale invoquant le caractère sacré de la vie, serait-elle aveugle ou tout simplement ferait-elle preuve de mauvaise foi ? Quoi qu??il en soit cette prise de position somme toute logique ne pourrait empêcher le Cameroun , pays de droits et de surcroît laïque de penser avant tout au bien être de ses populations quelle que soit leurs confessions religieuses.NGO ISSANDA MONIQUE, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *