Assurance automobile tous risques: La meilleure option pour son véhicule

Cette formule permet de couvrir les passagers du véhicule, le conducteur et le véhicule lui-même.
L’assurance « tous risques » est la formule d’assurance automobile la plus complète et est particulièrement indiquée pour les véhicules neufs âgés de trois ans au maximum (sortie d’usine). Elle est proposée par la majorité des sociétés d’assurance au Cameroun et offre des garanties multiples aux assurés. 237online.com Selon les acteurs du secteur des assurances, elle s’adresse aux automobilistes qui souhaitent circuler l’esprit tranquille, en étant certains de bénéficier de la meilleure garantie possible contre les éventuels risques. Service phare des assureurs, les contrats « tous risques » affichent un haut niveau de garanties non seulement pour le conducteur, mais aussi pour le véhicule assuré. « Elle est une protection optimale contre tous types d’aléas. En effet, tandis que la formule au tiers couvre le minimum, à savoir les dommages que l’on peut causer à autrui, la « tous risques » est constituée de garanties plus étendues qui permettent davantage de couvrir les passagers du véhicule et le véhicule lui-même », soutient un assureur. Egalement dénommée « tous accidents », la formule « tous risques » prend en charge un très large éventail de dommages et garantit un dédommagement dans la plupart des situations : accident responsable ou non, tiers identifié ou non, véhicule à l’arrêt ou en circulation, vandalisme, catastrophes naturelles… Aussi, pour avoir une assurance tous risques au grand complet, le client doit souscrire à l’assurance incendie, à l’assurance vol et à l’assurance braquage. En cas d’accident, de vol ou d’incendie dans une telle situation, le propriétaire, d’après les assureurs ne regrettera pas d’avoir choisi ce modèle de couverture. Cependant, les assureurs ne manquent pas de rappeler que si l’assurance automobile « tous risques » reste la plus avantageuse, une conduite responsable reste primordiale. En cas de conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants, l’assureur se verra dans l’obligation de rompre le contrat de son client. Il en va de même pour un dommage corporel survenu sans port de ceinture : le conducteur ne pourra être indemnisé. Attention enfin aux exclusions : certains dommages ne sont pas couverts, tels que ceux résultant d’un remorquage ou d’un mauvais entretien du véhicule. S’assurer tous risques c’est jouer la carte de la sécurité.

CTM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *