Next
Sport Pari 1xbet

Cameroun: Le complexe sportif de Douala-Japoma sera livré dans 20 mois

Cameroun: Le complexe sportif de Douala-Japoma sera livré dans 20 mois

Selon le chef du projet de construction du complexe sportif de Douala-Japoma, le constructeur Yenigun aura besoin de l’accompagnement constant du gouvernement pour travailler sereinement.

A quel niveau se situent les travaux de construction du complexe sportif de Douala-Japoma?
Le travail de conception est pratiquement bouclé. Sur le site qui va abriter le stade de Douala-Japoma, nous avons déjà commencé les travaux de fondation. Et comme vous le savez, ce site va accueillir environ 1 000 travailleurs et 200 cadres. Sur ces 1 200 travailleurs, près de 400 employés seront des Camerounais. Nous allons construire sur place des bureaux, la base vie, des laboratoires, des cantines, des magasins pour y stocker les équipements, etc. Et puis, nous allons travailler sur un site d’environ 12 000 m2, bien encerclé par une clôture. En Turquie, on déjà commencé la fabrication de certaines parties du stade. Et elles seront bientôt chargées dans des bateaux pour le Cameroun. L’autre paire de manche, ce sont les équipements dont nous avons besoin pour construire le stade tant attendu. Et puis, il

y aura d’autres types d’équipements beaucoup plus sophistiqués. Ceux-ci seront au Cameroun bientôt. Nous avons prévu de les faire partir de la Turquie pour le Cameroun, d’ici la fin de ce mois (février 2017, NDLR) afin qu’ils arrivent au Cameroun vers la mi-mars 2017 ou la fin du mois prochain. Une fois que ces équipements seront là, nous allons commencer avec les travaux d’empilage. Et je crois que pour cela, nous ferons venir quelques équipements d’empilage de Turquie. Nous avons commencé des travaux d’excavation ces derniers jours, des engins spécialisés dans ce domaine sont sur le chantier. Et une vingtaine de camions, qui viennent en appui. La semaine dernière, nous avons démarré la construction de la barrière d’encerclement du site. Et dans 15 jours, nous aurons fini avec les travaux d’encerclement de tout le site.

Tout se passe donc bien dans le meilleur des mondes ?
(Rires) Si je vous dis qu’il n’y a pas de problèmes, me croirez-vous ? Eh, bien, sachez que tout projet comme celui-ci comporte toujours des problèmes. S’il n’y en avait pas, qu’est-ce je serai en train de faire ici, avec toute une équipe d’ingénieurs de conception et autres, sans compter les gestionnaires de projets et de leurs adjoints. Nous bénéficions de l’accompagnement des sous-préfets, du préfet du Wouri, et surtout de celui gouverneur. D’ailleurs, je dois dire à cette occasion que nous apprécions particulièrement leur appui, dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. Nous avons quelques petits soucis avec la présence d’environ 09 maisons qui sont encore présentes sur le site. Des habitations qui doivent être démolies. D’ailleurs, nous avons eu des réunions à ce sujet avec le gouverneur du Littoral et le préfet du Wouri. Et je suis très content de bosser avec eux.

Les facilités que vous avez récemment demandées vous ont-elles été accordées ?
Oui, tous les problèmes ont été résolus. Voyez-vous, il s’agit d’un projet dont le financement est fourni par la banque d’import-export de Turquie (Eximbank). Un problème qui a été résolu par le gouvernement. Actuellement, nous sommes en pourparlers avec l’administration douanière, pour les dernières procédures relatives aux gros équipements qui sont en route pour le Cameroun. Une fois ces procédures réglées, il sera très aisé d’enlever les équipements et les matériaux de construction qui arriveront de Turquie pour ici.

Pensez-vous pouvoir livrer ce chantier dans les délais?
Nous le ferons. Nous avions un délai de 30 mois de livraison du marché, qui est ensuite descendu à 24 mois. Aujourd’hui, nous avons 20 mois pour réaliser ce chef-d’œuvre. Et nous le ferons. D’ailleurs, nous allons augmenter les effectifs et faire travailler les équipes 24h/24h. Avec deux à trois rotations par jour, lors des périodes de grands travaux. C’est pour cela qu’on a fait certains ajustements, pour tenir dans les délais. Nous allons accélérer les travaux, mais nous aurons besoin du soutien des pouvoirs publics.

  • 1 commentaires pour cet article
  • djaheu abel
    djaheu abel

    salut moi cest djaheu abel diplomer en plomberie ayant 8 annees d'experience dans le domaine et actuellement responsable d'un cabinet de plomberie sur le nom de PLOMB SERVICE svp j'aimerai savoir si c’est possible de sou traiter certaines taches de plomberie car je maitrise la plomberie industrielle et je fais les plans de tuya… Lire la suite

    Fermer
    Fermer
    Voulez-vous signaler ce commentaire de djaheu abel aux administrateurs du site?

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Validez votre Email une unique fois. Pas de commentaire tribal, violent, injurieux, diffamatoire, raciste, antisémite, négationniste, obscène ou publicitaire ici. Merci!

Haut de page

Partenaires

Habari-cemac