Lifestyle

Après une nuit érotique… Des protéines et glucides favoriseraient la récupération

Selon Marcel Teague, nutritionniste et phytothérapeute, après une nuit érotique il faut consommer des aliments tels que de la patate, des aliments complets, de la tomate et des graines de courges pour booster la fabrication des spermatozoïdes et du sperme.

Un rapport sexuel est un acte sexuel impliquant plus d’un individu. Lors de cette activité, il arrive très souvent que les partenaires dépensent beaucoup d’énergies, d’où la consommation de certains aliments après une nuit exotique. « Deux choses à prendre en compte La toute première est la récupération, parce qu’un rapport sexuel est comparable à une activité physique. Il y en a qui vont aller de sorte à suer, c’est-à-dire couler de la sueur et on sait habituellement lorsqu’on a terminé, on se sent fatiguer. Raison pour laquelle on parle de récupération où deux grands groupes d’aliments dont le premier est les glucides ou super essences qui vont rapidement favoriser la récupération des calories. A l’instar de la pomme de terre, la patate, les céréales complètes (riz complet, pain complet ou de pâtes complètes). A côté de ces glucides, on a un autre groupe appelé les protéines. On peut citer les viandes blanches, qui ont l’avantage de ne pas avoir une graisse intramusculaire (la poule ou le poulet), du poisson et des œufs », affirme Marcel Teague, nutritionniste.

La tomate, les courges et des omégas 3 sont également conseillés. « Mis à part la récupération, on va s’intéresser à la reconstitution. Tout d’abord, il faudrait se rassurer de la bonne santé de la prostate en mangeant des aliments comme les courges, graines de courges ou de l’huile des courges, le lycopène qu’on va retrouver dans la tomate bouillie ou partiellement bouillie, importante non seulement dans la santé du cœur et la santé de la prostate. En dehors de la consommation de ces aliments, il faut par ailleurs booster son taux de testostérone sans lequel la production des spermatozoïdes est impossible. De ce fait, il faudra consommer la bêtacarotène encore appelée pro vitamines A comme la carotte, le melon et les feuilles de laitue. Ajouter à cela des omégas 3 retrouvés dans les poissons gras à l’instar du maquereau, la sardine », a-t-il conclut. Toutefois, il faut noter que la consommation de ces aliments est valable tant pour l’homme que la femme.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page