Société

Affaire Mirabelle : Clotaire NGUEDJO répond à Maurice KAMTO

Je commencerai par adresser à la famille de la défunte mes condoléances attristées.

Fini le Buzz, fini le temps de laisser la mémoire de la défunte se reposer, fini la manipulation des militants du MRC, venu le moment de vous édifier sur « l’affaire Mirabelle » en répondant à la déclaration du Pr KAMTO.

Comme vous le savez, le Pr Kamto a fait une déclaration suite au décès de MIRABELLE, cette déclaration est absurde, c’est même à la limite de la provocation mais bon… rien de nouveau sous le soleil pour cet homme. Il a l’habitude de politiser la mort des compatriotes.

Qu’est-ce qui explique cette déclaration à bâtons rompus de M.Kamto sur ce décès? Pourtant il avait attendu 3 jours pour faire une déclaration sur le décès de son unique député, Soub Lazare. Là n’est même pas le problème, concentrons-nous sur le contenu de sa déclaration , c’est ça qui me pose un énorme problème, je vous explique, prenez juste le temps de lire jusqu’à la fin.

Premièrement, le Pr Kamto déclare, je cite « Le décès de Christelle Mirabelle LINGOM doit interpeller l’ensemble des citoyens que nous sommes, autant que les responsables publics de notre pays, en raison de l’ambiance exécrable qui a été créée et entretenue autour du drame vécu par cette jeune compatriote, dans l’indifférence totale de notre société et surtout des pouvoirs publics, particulièrement de la Justice.»

Je vais lui rappeler que dès le début de cette affaire, plusieurs membres importants de la société camerounaise se sont mobilisés pour sortir Mirabelle entre les griffes de ses militants pour afin trouver une solution à son problème. Malheureusement ils n’ont pas pu car ses partisans l’avaient déjà prise en otage.

Parlant de la justice, qu’il sache que ses militants ont déposé une plainte à la brigade de recherches de Bonanjo le 11 août 2021 contre quatre militants du PCRN. Le 26 août 2021, l’enquête était déjà bouclée. D’ailleurs même son partisan qui est l’auteur de la sextape avait félicité le professionnalisme des gendarmes de la brigade de recherches de Bonanjo.
Le résultat de l’enquête a relevé que le seul chef d’accusation à retenir dans cette affaire c’est la diffamation. Au regard de la légèreté de l’infraction, la plaignante avait demandé un arrangement à l’amiable en présence de Me Cheick, un de ses avocats, par ailleurs militant du MRC. Toutes les parties prenantes ont signé le procès verbal de l’enquête, la prochaine rencontre devait se tenir le lundi 30 août pour clore le dossier. A ma grande surprise, j’ai vu une publication de Me Kengne annonçant que la fille, encouragée par son frère et vos militants, a décidé de continuer les poursuites. Hélas, elle n’a plus mis pied à la brigade pour la suite de l’affaire.

Autre déclaration du Pr Kamto « Quel que soit le résultat des enquêtes qui, je l’espère, seront ouvertes, on peut d’ores et déjà affirmer que Christelle Mirabelle LINGOM est une authentique victime de la haine qui pollue notre espace public, en particulier depuis 2018, dans l’indifférence générale, notamment des pouvoirs publics et des organisations de la société civile, même celles spécialisées dans la défense des droits de l’Homme ».

Oui je suis d’accord avec vous, Mirabelle décède à cause de la haine que vos militants du MRC ont pour le PCRN et son Président l’Hon CABRAL LIBII ceci depuis 2017.
Revenons au début de cette affaire, le 30 juin, j’avais personnellement présenté mes sincères excuses à la fille après avoir su que je l’avais confondue à la fille qui se trouve dans la sextape de votre partisan Paul Chouta. J’avais encore réitéré mes excuses à la fille lors de la confrontation à la brigade le 26 Août devant l’enquêteur et son avocat. C’était d’ailleurs la première et dernière fois que je la rencontre dans ma vie. Et elle avait effectivement accepté mes sincères excuses, c’est l’une des raisons pour laquelle elle avait accepté un arrangement à l’amiable. En principe, cette affaire devrait prendre fin à ce niveau, mais à cause de la haine qui habite vos militants, ils ont forcé la fille de revenir sur sa décision, et elle décède par la suite le 06 septembre 2021.

Pr Kamto dit aussi: «J’espère que les services publics compétents, notamment ceux de la police/gendarmerie et de la justice s’activeront, sans délai, pour identifier et poursuivre en justice tous ceux qui ont anéanti la dignité et la vie de Christelle Mirabelle LINGOM par le viol, tout comme ceux qui ont participé directement ou indirectement à la campagne haineuse contre cette jeune compatriote.»

Pr Kamto, je suis surpris que vous reveniez encore sur cette histoire de viol pourtant cette fille a déclaré devant l’enquêteur et son avocat qu’elle ne nous a jamais accusés de viol, c’est bien consigné dans le PV de l’enquête.

Parlant de «campagne haineuse » contre elle. Je vous rappelle que toutes les publications que j’avais faites pour m’indigner de la nudité d’une fille exposée
sur les réseaux sociaux, j’avais toujours pris le soin de cacher le visage de Mirabelle ceci dans le but de la protéger.
En revanche vos partisans ont baladé cette fille dans les médias qui sont à votre solde et dans les réseaux sociaux à visage découvert. Elle n’avait pourtant jamais souhaité vivre tout ce cinéma.
Selon les déclarations de vos militants, qui sont les avocats de la fille, elle serait morte des suites d’un empoisonnement, dans une bouteille de Coca cola notamment. Mais, vos militants ont vite fait de nous accuser d’être à l’origine de cet empoisonnement. Je les laisse le soin d’inventer ce qu’ils veulent comme d’habitude, mais j’espère ils nous diront comment on peut empoisonner une personne qu’on a vue une seule fois et en présence des enqueteurs, son avocat et son frère.

Pr Kamto déclare encore , « Il est temps que les pouvoirs publics prennent enfin des mesures fortes contre la haine dans l’espace public camerounais. Les mesures espérées sont indispensables si nous voulons épargner notre société de drames similaires. »

Oui Monsieur Kamto, je suis absolument d’accord avec vous, mais seulement je me pose la question de savoir comment pouvez-vous exister politiquement si les pouvoirs publics banissent la haine dans l’espace public camerounais. Avez-vous oublié que votre programme politique est basé exclusivement sur la haine ? La haine pour tous les compatriotes qui ne partagent pas votre idéologie fasciste, la haine pour notre armée républicaine, la haine pour nos institutions…

En fait Prof, je suis ravi que vous ayez mentionné l’année 2018 dans votre déclaration, c’est le lieu pour moi de saluer encore la maturité du peuple camerounais. N’eut été ce peuple patriote et jaloux de ses institutions, vous auriez déjà rendu ce pays ingouvernable après votre échec à la présidentielle de 2018. Je le dis pour avoir été membre de votre parti.
C’est cette ambition démesurée qui vous a poussé à organiser des manifestations illégales et qui ont abouti à l’emprisonnement des centaines de jeunes camerounais que vous venez d’abandonner entre les mains de la justice pendant que vous vaquez tranquillement à vos occupations. C’est leurs familles qui souffrent aujourd’hui.

Je demande aux autorités compétentes de retrouver tous ceux qui ont participé à la mort de Mirabelle par empoisonnement, si cette thèse s’avère vraie. Si c’est moi, je me livrerai volontiers à la justice.

Entre temps, puisse sa famille accepter ma compassion et que l’âme de Mirabelle repose en paix, personnellement, je tourne cette triste page après cette publication.

Clotaire Ngue

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page