Affaire Maurice Kamto : En attendant la compétence du tribunal militaire... - 237online.com
Politique

Affaire Maurice Kamto : En attendant la compétence du tribunal militaire…

Maurice Kamto sera-t-il jugé devant le tribunal militaire de Yaoundé ? Pour l’instant, l’on ne saurait répondre par l’affirmative ou la négative.

« Dans sa comparution devant le juge, il ressort que (Maurice Kamto) et sa défense, ont demandé au juge de statuer par écrit sur la question préalable de son incompétence à juger Maurice Kamto, en quelque civil que ce soit, avant tout autre déroulement éventuel de la procédure… La décision du juge reste donc attendue », a écrit hier 05 mars sur son compte Facebook, le porte-parole du président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), Olivier Bibou Nissack.

Hier justement, le « tireur de penalty » était devant le juge d’instruction, à la surprise des siens, selon Olivier Bibou Nissack. En effet, le candidat classé deuxième à l’élection présidentielle du 07 octobre dernier, était plutôt attendu au tribunal militaire de Yaoundé demain, 07 mars. « Les plaidoiries en Habeas corpus se poursuivent en ce moment devant le juge. Le président du Mrc attendra le 07 mars pour savoir ce que celui-ci décide… », a déclaré son porte-parole, le 28 février dernier. Accusés de « rébellion », d’« insurrection » et d’« hostilité contre la patrie », une cohorte d’avocats s’est déjà constituée pour la défense de Maurice Kamto. L’un des plus illustres étant le Français, Eric Dupond Moretti.

Maurice Kamto, Christian Penda Ekoka, Paul Eric Kingue, Albert Nzongang et Célestin Djamen entre autres, ont été arrêtés le 28 janvier dernier. Une arrestation faisant suite à la « marche blanche » du 26 janvier dernier ; laquelle marche avait été interdite par les autorités administratives camerounaises.

Commenter avec facebook

Source
Jenner Onana
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer