Politique

62ème anniversaire de l’assassinat de Ruben Um Nyobe : l’UPC a commémore son leader en rang dispersé

Pendant que la faction dite légale se recueillait sur la tombe du Mpodol à Eseka, celle pilotée par Robert Bapooh Lipot procédait à l’inauguration du Champs de Martyr à Ekité par Edéa, avec l’onction du RDPC.

À l’Union des Populations du Cameroun, la faction reconnue légale par une décision du tribunal administratif du Centre dit être prête à aller aux élections régionale du 06 décembre prochain. C’était au cours d’une réunion tenue à Eseka, laquelle était couplé à la cérémonie de commémoration des 62 ans de l’assassinat de Ruben Um Nyobe. À l’issue de cette cérémonie Le Secrétaire Général de l’UPC Pierre Baleguel Nkot s’est confié à la presse camerounaise : « d’abord on était à la tombe de Um Nyobe, avec sa veuve et sa troisième fille, on a fait la prière et on a pris encore un nouvel élan. On lui a dit qu’il est là avec les autres morts, ils doivent protéger le peuple. Maintenant on a fait la réunion et on décider qu’on va aller aux élections régionales, compte tenu du fait que déjà en 1954, il demandait hâtivement au Commissaire français de faire les élections pour les assemblées régionales et pour une assemblée territoriale. La situation a évolué, on a une ordonnance de justice. On va voir ce que ça va donner. »

Parallèlement l’autre faction du parti pilotée par Bapooh Lipot était à Ekité par Edéa pour l’inauguration du Champs de Martyre. Évènement qu’a pris part le Secrétaire Général du RDPC Jean Kuété, représentant du Chef de l’Etat. Entre-temps le consortium des conseils de l’UPC a publié un communiqué signé par le bâtonnier Charles Tchougang dans lequel il est dit que depuis la décision du tribunal administratif du Centre du 10 juin dernier suspendant les effets de l’arrêté du Ministre de l’Administration Territoriales du 17 juillet 2018, le Secrétaire Général de l’Union des Populations du Cameroun reste et demeure Docteur Pierre Baleguel Nkot. Le consortium met par ailleurs les médias qui continueraient à recevoir Bapooh Lipot en qualité du Secrétaire Général de l’UPC, contre les poursuites judiciaires.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page