2 milliards Fcfa saisis à Ethiopian Airlines: les dessous d’une rocambolesque affaire au Cameroun

Ethiopian Airlines

Une somme de 2 milliards Fcfa initialement confisquée par les autorités éthiopiennes en 1997 auprès d’un commerçant camerounais vient d’être recouvrée auprès d’Ethiopian Airlines. Mais elle n’a pas été restituée à ses ayants droit, déclenchant une vive polémique et de sérieux soupçons de détournement au Cameroun. Retour sur cette rocambolesque affaire.

La saisie initiale à l’aéroport de Bole en 1997

Tout commence en 1997 lorsque Edouard Tégakou est interpellé à l’aéroport de Bole à Addis-Abeba avec en sa possession 1,4 milliard Fcfa confié par des commerçants de Douala pour acheter des marchandises en Chine. La somme est saisie par la douane éthiopienne. S’en suit une bataille judiciaire que Tégakou, soutenu financièrement par ses compatriotes, remporte trois mois plus tard lorsque le tribunal fédéral de Lideda ordonne la restitution des fonds.

Le mystérieux décès de Tégakou et l’entrée en scène de Messi Messi

Mais entretemps, Tégakou décède dans des circonstances troubles en Ethiopie. C’est alors qu’intervient Léon Emmanuel Messi Messi, rencontré par Tégakou à l’ambassade du Cameroun. Se présentant tour à tour comme haut-fonctionnaire ou informaticien, il propose son aide pour récupérer l’argent, obtenant deux mandats de représentation.

Les 2 milliards finalement recouvrés sur Ethiopian Airlines

Grâce à ces mandats, Messi Messi obtient en 2023 devant le TPI de Douala Bonanjo l’exequatur pour exécuter la décision éthiopienne. 2,1 milliards Fcfa sont alors saisis sur les comptes d’Ethiopian Airlines. Mais arrivé en possession des fonds, Messi Messi ne les restitue ni aux ayants-droit de Tégakou, ni aux commerçants lésés.

Soupçons de détournement et protection suspecte

Il apparaît que Messi Messi aurait redistribué une partie de l’argent à l’ex-épouse de Tégakou dont il était divorcé. Les commerçants victimes portent alors plainte sans succès, soupçonnant la justice du Littoral de complaisance. Traqué, Messi Messi bénéficie même d’une protection policière avant d’être finalement interpellé puis relâché de façon inexpliquée.

Vers un conflit diplomatique Cameroun-Ethiopie?

Outrés, les plaignants ont saisi le ministre de la Justice, craignant un dénouement défavorable de cette affaire aux multiples zones d’ombre, dont la mort de Tégakou. Affaire qui pourrait déboucher sur un conflit diplomatique entre Yaoundé et Addis-Abeba.

Entre décès suspect, saisie d’avoirs, protection de pouvoir et soupçons de détournement, cette rocambolesque affaire aux 2 milliards détournés soulève de sérieuses interrogations sur certains agissements au Cameroun. Une enquête s’impose pour faire toute la lumière et rendre justice aux plaignants.

Jean-Pierre Essono, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *