Ukraine: les renseignements « toujours pas encourageants », selon Boris Johnson

Johnson

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a estimé mardi que les renseignements concernant la présence russe aux frontières ukrainiennes restaient « toujours pas encourageants » malgré l’annonce d’un retrait de certaines troupes et une « ouverture » au « dialogue » de la part de Moscou.

« La Russie se montre ouverte au dialogue, mais d’un autre côté les renseignements que nous voyons aujourd’hui ne sont toujours pas encourageants », a déclaré le dirigeant à l’issue d’une réunion de crise sur l’Ukraine, évoquant « des hôpitaux de campagne russes construits près de la frontière ukrainienne au Bélarus » et « davantage de groupes tactiques de bataillons se rapprochant de la frontière ».

Agence France-Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *