Tous les otages des combattants ukrainiens dans l’usine Azot ont été libérés (ambassadeur)

Combattants à Azot

L’ambassadeur de la République populaire de Lougansk (RPL) en Russie, Rodion Mirochnik, a déclaré ce lundi que les combattants ukrainiens ne retenaient plus d’otages dans l’enceinte de l’usine chimique Azot à Severodonetsk.

« Il ne reste personne en qualité d’otages aux mains des combattants ukrainiens », a-t-il indiqué à la télévision russe.

Il a noté que la zone industrielle d’Azot était actuellement entièrement libérée des combattants ukrainiens. Selon lui, certains y restent pour différentes raisons, dont la réticence à quitter la ville de Severodonetsk: « Ils sont environ 30%, ceux qui ont décidé de rester dans des abris, nos militaires leur font parvenir des vivres, de l’eau et des médicaments, tout le nécessaire pour mener un train de vie plus ou moins normal. »

Toujours selon Rodion Mirochnik, plus de 500 personnes ont été évacuées jusqu’ici.

Le ministère russe de la Défense a précédemment annoncé que l’ensemble du territoire à l’est de la rivière Severski Donets dans les frontières de la République populaire de Lougansk (RPL) était sous contrôle des forces de la celle-ci. Des opérations de nettoyage et d’évacuation ont été engagées à Azot où des membres du bataillon nationaliste ukrainien Aïdar retenaient des civils en otage.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *