Sport

Tour cycliste- Chantal Biya: Douala pousse en premier la pédale

Le top départ de la 20éme édition a été donné hier 18 novembre au point kilométrique 8 de la ville sous le regard de nombreuses autorités et populations.

Plus d’une cinquantaine de cyclistes venus à travers le monde ont pris le départ du grand prix cycliste Chantal Biya hier matin à Douala au quartier PK8. Ce sont en tout 7 équipes africaines dont le Burkina-Faso, RD Congo, Côte d’ivoire, Rwanda, Bénin, Mali et Sénégal et une venue d’Europe (Slovaquie) qui se sont affrontés dans le critérium qui contournait le 3éme arrondissement de la ville. Deux équipes camerounaises étaient également de la partie, à savoir l’équipe nationale et la SNH vélo club. Les coureurs ont dû parcourir une distance totale de 95,9 km repartie en 7 tours du circuit.

Les populations de la ville se sont massées le long du circuit pour pouvoir encourager les coureurs. Moto-taxi, vendeuse, passants et même des élèves des établissements ont pu admirer la «petite reine » dans son défilé inaugural. Une image qui concorde avec la volonté des autorités de la ville et du sport Camerounais. « C’est un grand plaisir pour les populations de notre cité, de vivre une fois de plus (…)l’un des moments les plus importants de cette compétition » avait déclaré le maire de la ville Roger Bassa Dine, la veille du lancement de la première étape. Des propos que corrobore le ministre des sports Narcisse Mouelle Kombi en rappelant l’amour des populations de la ville pour le sport.

Lire aussi
Cameroun - Football : Reprise du championnat demain 24 novembre 2020

En 2018 déjà la ville de Douala donnait le ton de la 14éme édition dans un critérium de 92km. Pour cette 20 ème édition, après le littoral, les équipes se sont rendues dans le centre pour la 2ème étape ce jour entre Akonolinga et Abong-Mbang pour 139,5 km de circuit. La 3 ème étape se déroulera toujours dans le centre, entre Yaoundé et Ebolowa (167km). La quatrième dans le sud entre Zoétélé-Nkpwang-Meyonmessala. La 5ème et dernière sera après un transbordement pour Yaoundé sur 166,4 km.

Michel LOUMOU

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page