Technologies de l’information: Rendre le Cameroun numérique d’ici 2020

C’est l’objectif d’un forum Numériser tout le Cameroun n’est plus une vue de l’esprit.
Le concept, au regard du développement de l’économie numérique au Cameroun, est en phase avec toutes les transformations des nouvelles technologies de l’information. A l’initiative de l’association Amis du Cameroun, dont la présidente Céline Keman, soutenue par des sponsors spécialisés dans le domaine du numérique, Philémon Yang, le Premier ministre, présidera l’ouverture de ce forum, lundi prochain. 237online.com Ce sera à 10h au Hilton Hotel de Yaoundé. Plusieurs membres du gouvernement sont annoncés à cette occasion. « Promouvoir les Tic dans notre environnement pour rendre le Cameroun numérique d’ici 2020 » est le thème qui autour duquel graviteront les débats. « Notre objectif majeur demeure l’accélération de la croissance économique. Notre croissance doit être plus forte, plus durable, plus inclusive et génératrice de plus d’emplois pour tous, notamment pour notre jeunesse. Nos populations doivent ressentir les effets bénéfiques de cette croissance (…) J’ai instruit le gouvernement d’accélérer la mise en place des conditions préalables à l’industrialisation de notre pays. Le développement des infrastructures de communication et télécommunications. Dans ce dernier domaine, il nous faut rattraper au plus vite notre retard dans le développement de l’Economie Numérique. Celle-ci est un véritable accélérateur de croissance, en plus d’être une véritable niche d’emplois nouveaux pour notre jeunesse. Nous devons pouvoir en tirer avantage pleinement. Le Gouvernement, dans son organisation, accordera à ce secteur toute l’attention méritée », annonçait Paul Biya, dans son discours, le 31 décembre 2015. Fort de ces propos du chef de l’Etat, ce forum a toute sa place. Minette Libom Li Likeng, la ministre des Postes et télécommunications, sera la plaque tournante de ce forum, au regard des multiples interventions de son département ministériel dans différents thèmes. Le contexte actuel qui est l’heure du numérique s’y prêtant, tous les acteurs, leaders, autorités, chefs d’entreprises, opérateurs dans le domaine des Tic et autres partenaires locaux et internationaux ont été conviés à ce forum, qui est à sa deuxième édition. Les discussions sur les thèmes de débats que développeront les acteurs des Tic, seront interactifs. Les différents intervenants seront du ministère des Postes, de l’Art (Agence de régulation des télécommunications), de Camtel, Yoomee (fournisseur d’Internet), Huawei, de l’Iai (Institut africain d’informatique), l’Ecole des postes et télécommunications. Ce forum prendra fin dans l’après-midi de ce 19 décembre 2016.

A.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *