Syrie : l’Etat islamique perd le dernier territoire sous son contrôle

Syrie

Les forces armées démocratiques syriennes, alliance Arabo-Kurde soutenue par les Occidentaux ont annoncé la victoire militaire contre l’Etat islamique(EI).

Baghouz où se trouve le dernier bastion syrien a été ainsi définitivement perdu par l’Etat islamique grâce aux actions conjuguées des forces démocratiques syriennes de l’alliance Arabo-Kurde soutenue par les Occidentaux(Fds). « Baghouz a été libérée. La victoire militaire sur Daech a été remportée », a écrit sur tweeter Mustafa Bali le porte-parole des Fds. Il ajoute : « le soi-disant califat a été totalement éliminé ». Toute chose qui conforte cette actualité sur l’éradication de l’organisation djihadiste en syrie.

Ce que représente la chute de Baghouz

Il faut indiquer avec précision que Baghouz est un village de l’Est de la Syrie, proche de la frontière irakienne. Sa chute marque le couronnement de quatre années d’efforts pour venir à bout des djihadistes. Cependant, il ne faut pas perdre de vue le fait que l’Etat islamique constitue toujours une menace latente. Il recourt d’ailleurs à des tactiques de guérilla, à partir des zones situées dans des déserts plus à l’Ouest.

A son apogée en 2014, l’on se rappelle encore comme si c’était hier que l’organisation terroriste contrôlait un territoire aussi vaste que celui de la Grande Bretagne en Irak et en Syrie, où elle avait imposé un règne de terreur.

Les stratégies de l’Etat islamique pour maintenir sa menace

Avant la proclamation de la victoire par les Fds, des bombardements ont eu lieu jusqu’à tard dans la nuit. Les djihadistes à force de subir la pression militaire dans une petite bande de territoire au bord du fleuve Euphrate dans la province de Deir Ez-Zor. Il ne restait qu’une seule « colline contrôlée par l’EI », selon un responsable des forces Arabo-Kurdes.

Malgré tous ces indices qui concourent à traduire l’anéantissement total de Daech en syrie, loin de s’avouer vaincue, l’organisation a quelques heures avant l’annonce de sa défaite, fait diffuser une vidéo sur les réseaux sociaux appelant ses partisans à mener des attaques contre « les ennemis » en Occident. Ce qui explique que la défaite ne décourage nullement l’organisation terroriste Etat islamique qui, semble-t-il a entamé sa mue en organisation clandestine. Elle parvient tout de même à mener des attaques sanglantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *