Stades de Limbé et de Bafoussam : Le rêve devient réalité

Les travaux de construction de ces deux ouvrages ont été lancés le week-end dernier. Père Noël vient de visiter les régions du Sud-Ouest et de l??Ouest. Après une première escale vendredi à Limbé au bord de l??océan Atlantique, il a marqué un arrêt sur les montagnes de l??Ouest, 24h plus tard. Samedi dernier, les populations de Toket Bamougoum, quartier de Bafoussam qui abritera le stade de la ville, se sont réveillées avec un gros cadeau au chevet de leur lit : les truelles et les parpaings qui seront utilisés dans le cadre de la construction du stade. Les cadeaux ont été portés par le ministre des Sports et de l??Education physique, (MINSEP) Michel Zoah, représentant du Premier ministre, chef du gouvernement, à ces

cérémonies très courues. Le MINSEP était assisté de Louis-Paul Motaze, ministre de l??Economie, de la Planification et de l??Aménagement du territoire et de Clobert Tchatat, ministre du Développement urbain et de l??Habitat. Une marée humaine est venue assister à ce qui ressemblait au premier match sur ce site, mettant aux prises le Cameroun aux infrastructures sportives qui damaient jusque-là le pion au pays des Lions Indomptables. La République populaire de Chine s??est jointe au Cameroun pour tordre le cou au déficit d??équipements sportifs. Une forte délégation chinoise conduite par Huang Changqing, ambassadeur de Chine au Cameroun, partenaire du gouvernement camerounais dans la mise en ??uvre du Programme national de construction des infrastructures sportives (PNDIS), jouait le rôle du douzième homme. Résultat ? En lançant le projet de construction de deux stades omnisports à Limbé et Bafoussam, le gouvernement a inversé la tendance et remporté déjà la partie par deux buts à zéro. En posant la première pierre des deux édifices, Michel Zoah, maître des cérémonies, a précisé les choses. A Limbé, comme à Bafoussaam, il a demandé aux populations et aux autorités locales fortement mobilisées de soutenir ces deux projets de développement. Le financement pour leur réalisation est bouclé. La Chine a octroyé un prêt de 19 milliards de FCFA environ à l??Etat camerounais qui lui-même a mobilisé 16 milliards. 34 milliards ont été réunis pour la construction de ces deux stades ultra modernes d??une capacité de 15.000 places chacune. La présentation des maquettes a suscité une vive émotion au sein de la foule. En posant la première pierre à Bonade Koumbo, Miles 4, quartier qui accueillera le stade de Limbé qui se dressera à l??entrée de la ville et à Toket Bamougoum, site du stade de Bafoussam, qui jouxte l??ancien stade inachevé et dont les travaux de construction se poursuivront-promesse du MINSEP-, Michel Zoah a fait part à l??assistance de la détermination du chef de l??Etat à doter le pays d??infrastructures sportives de qualité. Les populations, par la voix de Daniel Matute, maire de Limbé 1er et d??Emmanuel Nzeté, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Bafoussam, ont demandé en retour au MINSEP de transmettre leur « merci » au chef de l??Etat. Devant tant d??égards, à Bafoussam, comme à Limbé, on est fermement convaincu que « l??avenir ne peut se bâtir qu??avec Paul Biya ».
Brice MBEZE, CT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *