Société

Sérail : Encore des hautes instructions pour faire disparaître Amougou Belinga et le Groupe l’Anecdote

La correspondance donc 237online.com a eu copie est marquée de la mention  » TRÈS URGENT ».

Ce qui ne laisse pas indifférente toute personne qui suit l’activité du sérail. Mais au fait , qu’est-ce ce qui peut justifier l’urgence sur un dossier qui après avoir tenu en haleine pratiquement toute la République il y’a quelques mois a vu son épilogue il y’a plusieurs semaines. Les faits sont ceux ci : Le contribuable l’Anecdote est accusé de fraise fiscale. Un redressement fiscal de plusieurs milliards de FCFA lui est notifié. Ses comptes bancaires saisis. La victime engage la voie de recours normal. Un comité d’experts est mis en place.

Et après étude, le contribuable est rétabli dans ses droits. L’affaire semble close. Un happy end. Encore que dans cette affaire, les caisses de l’Etat ont tout de même été renfloué par plus d’un milliard de FCFA. Qu’est ce qui peut donc pousser le Chef de l’Etat à s’intéresser de façon « urgente » à ce dossier clos. A la réalité et selon les sources de WEEK INFOS, c’est l’obstination de l’homme « ‘des hautes instructions » à casser du Amougou Belinga qui se poursuit. On le sait bien, le patron du groupe l’Anecdote affronte avec courage et détermination l’hostilité de certains proches collaborateurs du chef de l’État décidé à le  » couler ». Tout est mis en oeuvre. Y compris de telles manœuvres. Pour qui connait Paul Biya, difficile de l’imaginer se mêlant dans des procédures administratives et judiciaires.

Lire aussi
Coronabusiness: Le rapport qui accable le corps médical

La vie dans le sérail nous a habitué à de telles méthodes. L’affaire Portsec, l’affaire Atou, le Covidgate…. Des présumés  » hautes instructions  » qui en réalité n’étaient que des méthodes pour assouvir les intérêts personnels du transmetteur de celles-ci. WEEK INFOS peut l’affirmer, Paul Biya a mieux à faire aujourd’hui qu’à s’intéresser à une affaire close. Mieux, difficile d’imaginer le même Paul Biya content de voir disparaître le groupe l’Anecdote.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page